Sport en salle : Le masque ne sera pas obligatoire à la reprise

Roxana Maracineanu s’est exprimée sur les masques pour la pratique sportive, dont certains vont arriver sur le marché. La ministre des Sports a précisé que ceux-ci seraient souhaités mais qu’ils ne conditionneront pas la réouverture des lieux sportifs en intérieur.

Ces masques sportifs répondent à une norme Afnor qui a été mise au point il y a quelques semaines par les autorités Françaises, plusieurs industriels ont dont lancé la fabrication. Dans son audition de jeudi à l’assemblée nationale, l’ancienne nageuse a été extrêmement claire : « Ce ne sera pas une contrainte de réouverture mais une protection souhaitée […] des masques utilisés si les personnes le souhaitent. » Pas d’obligation donc. Pour rappel, selon le calendrier du déconfinement et si les seuils d’alertes restent stables dans les territoires, les salles de sport devraient rouvrir le 9 juin prochain.
 

 
Interrogée par les députés, la ministre a aussi donnée quelques dates concernant l’évolution des jauges et la réouverture des équipements sportifs. Les piscines couvertes devraient rouvrir le 19 mai pour les mineurs et le 9 juin pour les adultes. Au niveau des jauges qui seront limité à 65% de la capacité de l’équipement dans un plafond de 5 000 spectateurs, le 9 juin. Des discussions sont en cours pour alléger ces restrictions pour certains événements. Enfin pour les évènements tout public et de masse dont les jauges n’ont pas encore été définies précisément, Roxana Maracineanu s’est avancée puisqu’elle a évoqué en mai une limite de 50 à 100 personnes en juin 1 000 personnes et probablement plus dans le courant de l’été. On l’aura compris, la reprise totale du sport est bel et bien actée mais pour pouvoir en jouir il faudra, et on en a l’habitude désormais, pratiquer avec les restrictions en tête.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE