Patricia Jeanjean : « Vivre la passion à fond »

À l’occasion de l’événement « Martigues, capitale de la boule d’hiver », qui commence dès ce week-end, Patricia Jeanjean, présidente du comité départemental des Bouches-du-Rhône de pétanque et de jeu provençal, revient sur différents moyens pour développer ce sport sur le territoire.

 

Comment Martigues va devenir la capitale de la boule d’hiver pendant une semaine ?

Plusieurs concours nationaux vont se dérouler à la halle de Martigues à partir de demain. Entre 480 et 500 équipes de triplettes sont inscrites, soit près de 1 500 personnes. Ce rendez-vous, organisé par le comité départemental des Bouches-du-Rhône de pétanque et de jeu provençal, est très attendu par les boulistes d’autant plus que c’est le premier de l’année. De samedi à lundi, nous commencerons par le 31e Grand prix d’hiver au jeu Provençal 3×3. Le 34e national de pétanque débutera vendredi.

Mercredi, à 17 h 30, il y aura un concours mixte et à partir de samedi, 14 h, le 27e national féminin concours 2×2. Cela veut dire que les femmes se mettent à ce sport ?

Oui, il y a de plus en plus de femmes qui pratiquent la pétanque, et de plus en plus jeunes. Pour la 4e année, la ligue régionale organise un trophée féminin appelé « les Odalyades ». Les équipes se composent d’une joueuse licenciée qui invite une joueuse non licenciée. Il y a des sélections départementales avant une phase finale en octobre. Cette compétition est très prisée.

Durant cette semaine, vous organisez également un concours jeunes 3×3 pour les catégories benjamins, minimes et cadets. Comment faites-vous découvrir la pétanque aux plus jeunes ?

Plusieurs clubs ont des écoles de pétanque pour les jeunes licenciés de 6 à 17 ans. Certains s’y inscrivent uniquement pour essayer, puis abandonne, mais souvent, ils perdurent dans ce sport et vivent leur passion à fond. Le comité fait aussi beaucoup d’animations dans le milieu scolaire et dans les centres de loisirs. Nous ouvrons des compétitions aux non-licenciés pour les initier.

Comment aidez-vous les clubs du département au quotidien ?

Nous comptons 163 clubs et 1 200 licenciés toute catégorie confondue. Nous nous établissons les licences et nous organisons tout au long de l’année des championnats qualificatifs pour les compétitions nationales. Nous mettons des arbitres et des délégués à disposition des clubs pour leur propre compétition.

Quelles actions menez-vous pour attirer de nouvelles personnes vers la pétanque ?

Le mondial la Marseillaise à pétanque, dont la 58e édition aura lieu du 7 au 11 juillet, est ouvert aux non licenciés. En parallèle, il y a aussi des ateliers d’initiation pour les enfants et les adultes. Le concours brasse du monde, et pas uniquement des boulistes car il se déroule dans le parc Borély à Marseille, dans un lieu de passage. Le comité est aussi lié au monde de l’entreprise puisque des CE font appel à nous pour organiser des compétions ludiques.

Propos recueillis par Leslie Mucret
1 COMMENT
  • Calas philippe 21 janvier 2019

    Bonjour : je suis médecin du CROS sud . Mais surtout je gère une plateforme d orientation avec des bénévoles pour remettre en activité ou mouvement des personnes non actives . Ceci fait parti du sport sante et une activité physique en club ou association doit être proposer à tous . Je pense qu un clin d œil dans votre revue serait adapté . Boule , marche , natation etc
    Je suis prêt à vous rencontrer

PUBLIER UN COMMENTAIRE