Michel Savin demande un mécénat en faveur du sport

Afin de poursuivre le développement du sport en France, le sénateur Michel Savin, et d’autres élus, demandent un mécénat d’entreprise efficace et ambitieux.

 

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2018, Michel Savin, Sénateur Les Républicains, et plus de 50 de ses collègues, ont déposé une série d’amendement ayant pour objet de développer le mécénat, notamment à destination du milieu sportif. “Aujourd’hui, sur plus de 3 milliards d’euros collectés dans le cadre du mécénat d’entreprise, seulement 2% bénéficient au sport. Or, 43% des entrepris mécènes soutiennent le sport. Il s’agit donc de PME et de TPE, dont beaucoup souhaitent aujourd’hui renforcer leur action. Dans le même temps, l’État se désengage chaque année un peu plus de la politique sportive. La nouvelle Agence nationale du sport ambitionne de développer un nouveau financement, via notamment le mécénat et l’implication du monde de l’entreprise.”

Cinq propositions

C’est pourquoi les sénateurs proposent : “d’assouplir le dispositif du mécénat avec la mise en œuvre d’une franchise de 10 000 € permettant aux TPE/PME de renforcer leur soutien aux associations et œuvres d’intérêt général dans les territoires (le plafond actuel est de 0,5% du chiffre d’affaires, soit 500€ pour une TPE au CA de 100 000€) ; de porter à 80% la réduction d’impôt pour les dons effectués à destination d’associations promouvant l’handisport et le sport adapté ; de permettre à une entreprise d’afficher son soutien financier de mécène à un sportif de haut-niveau via le pacte de performance et à son double projet sportif et professionnel ; d’ouvrir aux entreprises la possibilité d’être mécène de manifestations sportives consacrées à l’action caritative et de favoriser le mécénat du sport féminin.”

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE