L’INSEP, un soutien pédagogique permanent

Tout au long de l’année, les jeunes sportifs de haut niveau de l’INSEP peuvent compter sur l’aide d’une équipe pédagogique dévouée. Xavier Dallet, responsable de la scolarité INSEP, explique ce fonctionnement si particulier.

 

Si l’INSEP affiche un taux de réussite de 100 % au baccalauréat, ce n’est pas un hasard. Il le doit à une mécanique bien huilée, dirigée par Xavier Dallet. « Je suis responsable de la scolarité INSEP, de la 3e jusqu’au BTS. La scolarité est adaptée, elle permet de s’adapter au sport de haut niveau et à ses contraintes. » Concrètement, le calendrier scolaire des sportifs est calqué au maximum sur leurs exigences sportives. « Stages, compétitions, entraînements, temps de repos… il faut tout prendre en compte », assure Xavier Dallet. « Le but est de mettre en place une scolarité spécifique avec un objectif de réussite au bac. Pour cela, nous sommes cinq personnes travaillant à la scolarité INSEP et une équipe pédagogique qui se déplace et vient à la rencontre des sportifs. » L’INSEP cherche ainsi à individualiser au maximum la scolarité de ses élèves sportifs. « En général, le sportif doit se calquer sur l’organisation scolaire. De notre côté, on essaye d’inverser les choses, de se baser sur les contraintes sportives et de placer le scolaire autour. » Avec un tel taux de réussite, c’est mission accomplie.

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : Andre Ferreira / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE