L’Essonne joue collectif

Avec 300 000 licenciés et 650 000 pratiquants, l’Essonne fait partie des départements les plus sportifs d’Île-de-France. Afin de soutenir tous les acteurs du sport sur le territoire, le Département a mis en place la politique « Jouons collectif ».

 

Si le collectif prime dans le sport, c’est aussi le cas du côté des collectivités locales. Une même façon de « jouer » qui a poussé le Département de l’Essonne a mettre en place politique sportive axée sur une idée simple : « Jouons collectif ». « Le sport est incontournable dans notre département », assure Sophie Rigault, vice-présidente du Conseil départemental de l’Essonne déléguée à la jeunesse, aux sports et à la vie associative. L’Essonne compte en effet « plus de 300 000 licenciés (dont 57% ont moins de 25 ans), 650 000 pratiquants, 2 680 associations sportives, de nombreux sites et espaces sportifs, dont deux îles de loisirs. » Le but de la politique « Jouons collectif » mise en place est ainsi de « donner une nouvelle impulsion au sport en Essonne. Nous avons souhaité mettre en œuvre une méthode d’intelligence collective avec l’ensemble des acteurs et pas uniquement le mouvement sportif. »

Une politique autour de cinq grands axes

« Jouons collectif » s’articule autour de cinq grands axes : le sport pour tous, le sport de haut niveau, le sport santé, le sport nature et l’accompagnement des acteurs du sport. Une politique sportive que le Conseil départemental de l’Essonne n’a pas bâti seul. Durant l’automne 2016, une grande consultation des acteurs du sport essonniens avait ainsi été organisée. De nombreux ateliers et conférences avaient permis de déterminer les enjeux sportifs du territoire, mais aussi d’imaginer l’avenir du sport en Essonne. Au terme de cette grande consultation, 164 propositions avaient été retenues, dont plusieurs rejoignant les cinq grands axes fondateurs de la politique « Jouons collectif ».

Des athlètes « Ambassadeurs du sport »

Le Conseil départemental de l’Essonne propose notamment un ensemble de dispositifs d’aides et de soutien aux clubs et comités sportifs, afin de permettre la pratique du sport par le plus grand nombre. Les clubs dédiés au sport de haut niveau et les clubs « Ambition sportive » sont également soutenus. Le dispositif « Ambassadeurs du sport » a aussi été mis en place. Il permet d’accompagner les sportifs de haut niveau à la fois dans leur pratique, mais également dans la définition de leurs projets de reconversion, de formation et d’insertion professionnelle. Sans oublier le soutien apporté au sport santé, car comme l’explique Sophie Rigault, le Conseil départemental est « convaincu des bienfaits du sport sur la santé, la cohésion sociale et l’épanouissement personnel des Essonniens. »

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : Département de l'Essonne
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE