Les liens entre le CREPS de Lorraine et le territoire récompensés

Grâce à ses différentes missions avec les établissements scolaires et les associations sportives de son territoire, le CREPS de Lorraine a obtenu le label « Génération 2024 » il y a quelques semaines.

Les Jeux olympiques qui auront lieu en France en 2024 sont une bonne opportunité de bâtir des passerelles entre les institutions sportives et les établissements scolaires. C’est dans cet esprit que le label « Génération 2024 » a été créé. Le CREPS de Lorraine, situé à Essey-lès-Nancy, est l’un des récipiendaires de la promotion de l’été dernier. « C’est dans la suite logique de notre fonctionnement avec le rectorat qui marche bien et une reconnaissance de nos partenariats », estime Thierry Lecerf, responsable du département sport de haut niveau du CREPS de Lorraine. Plusieurs établissements scolaires de son territoire proche, dont le collège Jean-Moulin et l’Université de Lorraine, ont également été labellisés.

 

 

 

Du collège à l’université

Les jeunes sportifs de haut niveau ne sont pas étrangers au CREPS de Lorraine. « Nous accueillons une centaine de collégiens et lycéens, avec des emplois du temps aménagés, dans le cadre de conventions avec le rectorat », indique Thierry Lecerf. Les liens avec l’Université de Lorraine sont également bien consolidés. « Nous suivons l’intégration d’une quarantaine d’étudiants avec des horaires aménagés pour composer entre leurs entraînements et leurs études », relate le directeur du département du haut-niveau. De plus, dix sportifs de haut niveau en situation d’emploi bénéficient également de l’expertise du CREPS.

S’ouvrir à tous

L’un des objectifs du label Génération 2024 est de développer des projets avec les clubs du territoire. « Nous n’accueillons pas uniquement des sportifs de haut niveau », précise Thierry Lecerf. « Nous avons passé des conventions avec différentes ligues régionales et clubs des villes des environs pour leur prêter nos infrastructures. » Le CREPS de Lorraine met un point d’honneur à également transmettre les valeurs de respect prônées par l’olympisme et lutter contre le harcèlement ou encore le racisme au cours de différentes interventions.

Leslie Mucret
Crédit photo : CREPS de Lorraine
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE