Les actions du CDOS de l’Yonne

Patrice Hennequin, président, et Anne-Marie Graillot, directrice du Comité Départemental Olympique et Sportif de l’Yonne, détaillent ses activités, ses partenariats et ses perspectives, notamment à l’approche des JO 2024.

 

Quelle est la situation du CDOS 89 ?

Patrice Hennequin : Le Comité Départemental Olympique et Sportif de l’Yonne, ce sont 45 comités départementaux et quatre membres associés, soit au total 49 adhérents. Quinze élus siègent au conseil d’administration et trois personnes sont salariées. L’année dernière, la Maison des sports (20 comités) a déménagé suite à une réorganisation des services du Conseil Départemental de l’Yonne. Ce dernier a réhabilité des locaux dans un bâtiment où les comités sont plus indépendants. Ce déménagement a nécessité de nombreuses réunions et tractations qui ont duré quasiment un an afin de satisfaire tout le monde.

Par quelles actions aidez-vous le développement des comités départementaux et des clubs ?

P. H. : Nous facilitons l’accès aux formations comme le PSC1, la formation « nouveaux dirigeants », mais aussi dans le sport santé grâce à ACTIV’SANTE PASS avec la Région, pour l’encadrement de seniors ou de personnes atteintes de pathologie. Nous organisons également des soirées à thème dès qu’une nouvelle problématique apparaît, afin de répondre aux questions des comités et des clubs. Nous avons un Centre de Ressources et d’Information des Bénévoles (CRIB) et nous fournissons une aide pour remplir les dossiers au Centre National pour le Développement du Sport ou d’autres demandes de subventions. Nous sortons une newsletter pour communiquer sur les différentes activités des comités et des clubs, l’actualité, entre autres. Dans notre nouveau bâtiment, une salle de réunion et du matériel de vidéo projection sont mis à disposition, ainsi qu’un service de reprographie.

Comment mettez-vous en avant les bénévoles ?

Anne-Marie Graillot : Une quinzaine de bénévoles investis dans leur association sportive ou dans leur comité sont mis en lumière lors de la soirée de l’Esprit sportif 89. Nous sommes également aux côtés de la Préfecture et du comité des médaillés jeunesse et sport pour la remise de médailles.

Qui sont vos autres partenaires ?

A-M. G. : Le CDOS est très proche du Conseil Départemental de l’Yonne. Nous intervenons dans son dispositif de bourse aux sportifs espoirs, qui leur fournit une aide financière pour participer aux championnats de France, en les recevant en entretien pour déterminer leurs objectifs, leurs performances et leurs besoins. Nous sommes aussi présents sur ses manifestations. L’Agence de Développement Touristique de l’Yonne est également un partenaire important. Elle soulage les comités en trouvant des salles de rassemblement et des lieux de couchage dans l’organisation de grandes réunions ou de congrès. Patrice Hennequin est vice-président du Groupement d’Employeurs Multi-Activités qui aide les clubs et comités dans leur recrutement grâce à la mutualisation entre plusieurs structures d’intervenants qualifiés. Le CDOS 89 fait également partie du comité de pilotage de Natura 2000.

Le CDOS est-il porteur d’événements au cours de l’année ?

A-M. G. : Le 20 juin prochain, nous organiserons la Journée olympique. Entre 250 et 300 enfants sont invités à un grand rassemblement multisports avec des initiations toute la journée. Des athlètes valides et handisport seront présents pour parler de leur expérience. Depuis 8 ans, un week-end sport nature, qui attire près de 3 000 personnes, se tient au Lac du Bourdon à Saint-Fargeau, en partenariat avec le Conseil Départemental de l’Yonne et les comités sportifs. Des initiations gratuites aux sports de pleine nature comme la plongée, le BMX, la randonnée, la voile ou l’escalade seront proposées. La prochaine édition aura lieu les 14 et 15 septembre.

L’Yonne est proche de Paris. Pouvez-vous profiter de cette proximité pour vous impliquer dans les Jeux olympiques de 2024 ?

P. H. : Avec le Conseil Départemental, nous montons un dossier conjoint. Les techniciens du CDOS 89 font l’inventaire des sites susceptibles d’accueillir des délégations étrangères. Nous serons aussi en collaboration avec l’ADT pour accueillir des étrangers, ou même des Français, qui voudraient découvrir le patrimoine culturel et gastronomique de notre département entre deux journées d’épreuves. Nous sommes dans la continuité de notre travail avec l’ADT de développer le sport avec une vision sociale et économique pour le territoire.

Plus d’informations > yonne.franceolympique.com

Propos recueillis par Leslie Mucret

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE