Le Sénat adopte un amendement concernant les CTS

Le sénateur Michel Savin a déposé un amendement, qui a été adopté, demandant de ne pas transférer les conseillers techniques sportifs (CTS) aux fédérations sportives.

 
Un amendement qui vise à exclure les fonctionnaires exerçant des missions de conseillers techniques sportifs (CTS) d’un possible transfert obligatoire aux fédérations sportives a été adopté au Sénat. Michel Savin, Sénateur LR de l’Isère et président du groupe d’études sur les pratiques sportives, a déposé cet amendement. Il s’explique dans un communiqué de presse : “L’importance des CTS dans le modèle sportif français rend inconcevable un transfert qui n’a fait l’objet, à ce jour, d’aucune concertation avec les professionnels concernés, dont la compensation financière n’est pas assurée et qui porterait une atteinte irrémédiable à ce cadre de techniciens d’État. Je souhaite qu’une véritable concertation soit engagée avec les représentants des CTS, les fédérations sportives et les collectivités locales sur l’avenir de ces experts du sport afin de ne pas affaiblir les performances des athlètes français aux prochains Jeux olympiques et paralympiques et singulièrement aux Jeux de Paris 2024. Le mouvement sportif a besoin désormais d’apaisement et qu’un signal ambitieux est attendu. En conséquence, je propose de porter la concertation, sur les sujets tels que le nombre de cadre, leur rôle, leur formation, le soutien financier aux fédérations, entre autres jusqu’à la future loi sur le sport prévue pour 2020, dans laquelle pourra alors être inscrits les dispositifs législatifs nécessaires à la nouvelle organisation et le nouveau fonctionnement des CTS. »

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE