Le CROS Occitanie accompagne la communication des ligues et comités

Les Ligues, Comités et CDOS de la région Occitanie peuvent se faire aider par le CROS pour développer leur communication à travers plusieurs prestations. Barthélémy Girin, chargé de communication et marketing, donne plus d’explications.

 
Que contient l’offre de services en appui à la communication proposée par le CROS aux Ligues, Comités et CDOS ?

En tant que chargé de communication et marketing, j’accompagne depuis le début de l’année 2020 les Ligues, Comités et CDOS qui n’ont pas les moyens de se tourner vers une agence de communication ou d’embaucher un salarié. Le service est à prix coûtant et tient compte des éventuelles aides à l’emploi dont bénéficie le CROS sur une période définie. Il peut aller d’un audit à la rédaction d’articles en passant par la gestion des réseaux sociaux ou l’accompagnement à la formation. Le CROS a déjà accompli des prestations pour la Ligue Occitanie de handball, la Ligue Sport Adapté Occitanie et le Comité régional Sports pour tous Occitanie, par exemple.
 
L’accompagnement s’inscrit donc sur long terme ?

Les missions peuvent être ponctuelles ou non et répondent à des besoins identifiés, qui définissent le volume de temps et la durée nécessaire pour apporter une réponse opérationnelle clef en main. La création de supports de communication, affiches, plaquettes ou flyers, va être demandée pour une date donnée, tandis que je peux bloquer quelques heures par semaine pour accompagner un projet de longue durée. À titre d’exemple, le CROS Occitanie a accompagné la Ligue Handball Occitanie dans le cadre de la refonte de son site internet et a proposé un appui technique pour faire vivre les réseaux sociaux.

 

 

Pourquoi le CROS a-t-il créé cette offre de services ?

Le CROS a un rôle de soutien et d’appui auprès des comités et des ligues du territoire. Il les aide en proposant ces prestations à faible coût, de manière à les rendre accessibles à un maximum de structures. Depuis quelques années, on constate que la communication est devenue indispensable pour assurer le développement des structures, pour faire savoir et faire connaître l’offre du mouvement sportif et ses compétences sur le territoire. Cela est encore plus marquant depuis le début de la crise du Covid-19 car le contexte impose aux associations de communiquer autrement, en renforçant notamment la place du digital pour garder le lien avec les membres.
 
Est-ce que la situation sanitaire actuelle a favorisé la demande d’appui des clubs pour développer leur communication ?

Cela est difficile à évaluer. L’offre s’est développée dans le contexte Covid-19 depuis ses débuts donc nous n’avons pas vraiment de comparatif. Globalement, les accompagnements demandés n’étaient pas spécialement en lien avec cette période, mais plutôt sur des projets de communication identifiés en amont. Peut-être que les prochains mois feront émerger des besoins engendrés et/ou renforcés par la situation actuelle.

 

 

Comment comptez-vous faire évoluer cette offre ?

Le catalogue des prestations a été envoyé au début de l’année 2021 et il est consultable sur notre site internet. Cette offre n’est pas figée. Elle se veut large et adaptable pour répondre à tous types de besoins. En général, les structures viennent à nous et nous sollicitent et il y a ensuite un échange pour adapter au mieux la prestation. Le CROS pense aussi relancer un recensement auprès des structures pour connaître leurs attentes. En fonction des résultats et des retours d’expériences, nous pourrons adapter le prochain catalogue. Je reste bien entendu disponible par mail ou téléphone pour répondre à d’éventuelles questions en lien avec nos services.

Plus d’informations > www.cros-occitanie.fr

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Getty Image PRO (Le document droit d'images est dans Next Cloud)
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE