L’ANDES propose un Plan Piscine COVID-19

L’Association Nationale des Élus en charge du Sport a adressé un nouveau courrier à Roxana Maracineanu, ministre des Sports, à propos du fonctionnement des complexes aquatiques durant la période estivale.

 
Le 28 mai dernier, le Premier ministre a annoncé l’autorisation d’ouverture des équipements sportifs et des piscines le 2 juin dans les zones vertes et le 22 juin dans les zones orange. « Si les maires et présidents d’intercommunalité sont convaincus de la nécessité de l’ouverture des équipements sportifs, la chronologie et le délai d’ouverture placent un grand nombre de nos collègues en difficulté », assure l’ANDES. « En effet, le souhait exprimé à plusieurs reprises par les associations d’élus et l’ANDIISS était de donner de la visibilité et un délai d’adaptation à la préparation de l’ouverture des installations, et plus particulièrement des piscines. »

 

 

L’institution dirigée par Marc Sanchez estime qu’à « la lumière des premiers retours, il est à craindre très sérieusement que des complexes aquatiques ne puissent réouvrir en France pour des raisons principalement budgétaires trop lourdes à supporter pour les exécutifs locaux. C’est la raison pour laquelle, en raison des conséquences de l’épidémie du COVID-19, nous vous faisons part d’une demande d’aide à titre exceptionnel, afin que les collectivités puissent assumer ce service public et ouvrent les complexes aquatiques durant la période estivale. Cette aide pourrait prendre la forme d’un plan gouvernemental exceptionnel Piscine COVID-19 sur l’aide au fonctionnement des complexes aquatiques. »

Olivier Navarranne
Crédit photo : PictureAlliance / Icon Sport
1 COMMENT

PUBLIER UN COMMENTAIRE