La lettre ouverte du Collectif des 1 000 Cadres Techniques à la ministre des Sports

Dans une lettre ouverture adressée à la ministre des Sports Roxana Maracineanu, le « Collectif des 1 000 Cadres Techniques » et personnels PTP du Ministère des Sports fait part de son indignation et de sa colère concernant la réforme de leur statut et leur détachement au sein des fédérations d’ici 2025.

 
Madame la Ministre,

Le corps des Conseillers Techniques Sportifs s’est ému, il y a déjà de nombreux mois, d’une attaque en règle sur le devenir de son statut.
L’ensemble des personnels du Ministère des Sports, Conseillers Animation, Formateurs de CREPS, cadres des Écoles Nationales, et autres personnels de celui-ci, sont également plongés dans une incertitude extrême.

Les choses n’ont pas évolué depuis des semaines, plongeant la relation avec les cadres techniques sportifs au paroxysme de l’ignorance puisque vous avez malheureusement refusé de nous répondre, chaque fois que vous avez été directement ou indirectement interrogée, plaçant la corporation dans une angoisse collective croissante.

Malgré un rapport de l’Inspection Générale du Ministère des Sports très explicite et qui n’a pu vous échapper, des interventions de sportifs inquiets, une association de DTN vous alertant régulièrement, des Présidents de Fédérations tirant le signal d’alarme, des parlementaires qui vous interpellent de manière chronique avec des argumentaires difficilement discutables, vous avez gardé votre ligne de conduite et une certaine forme d’entêtement.

Mais le pire restait à venir en ce vendredi 5 avril 2019 avec la parution de l’article du Parisien (non démenti par vos soins) annonçant un gigantesque chantier de détachement d’ici 2025.

La confiance que nous vous avions accordée à votre arrivée au Ministère, en partie par votre connaissance du sport français et de votre parcours (jalonné de près ou de loin par des Cadres d’État), a totalement disparu.

Vous persistez à envisager le détachement des CTS dans les Fédérations et à hypothéquer l’avenir de notre ministère.

L’idée d’expérimenter cette modalité dans certaines fédérations-tests, fragmentant ainsi l’ensemble d’un corps, compétent selon vos dires, entre le « public » et le « Privé » ne vous pose aucun problème. Nous en sommes stupéfaits.

Lire aussi > l’article du Parisien du 5 avril

Nous avons découvert en ouvrant la presse que dès 2025 la totalité des CTS auront perdu leur statut de fonctionnaire du Ministère des Sports.
Cette opération de destruction du Sport français, malgré des alertes incessantes de tous les acteurs concernés, préfigure des conséquences irréversibles que vous ne semblez pas imaginer.

Devant cette obstination, nous nous permettons de vous rappeler certains principes de réalité. Il ne semble pas crédible de déclarer vouloir sauver un ministère en se séparant de la moitié de ses effectifs, soit tous ses Cadres Techniques à l’échéance de 2025.

Madame la Ministre, c’est un véritable sentiment de colère qui nous a gagnés. L’irrespect envers vos agents et leur engagement au service du sport français, dans un corps de fonctionnaires totalement dévoué à cette cause, est invraisemblable. Fort de ces nombreuses attaques, nous constatons avec stupéfaction que l’unité nationale que devait créer les JOP de Paris 2024 volera en éclats avec ces stratégies de division du mouvement sportif, valorisant financièrement au passage les Fédérations appâtées face à une réforme globalement refusée.

Voir aussi > la liste de signataires

Malheureusement, ce n’est pas tout !

Vous envisagez même d’interroger les CTS dans chaque Fédération pour opter ou pas, créant par là même un climat malsain, suspicieux sur les arrangements probables ou possible que chaque collègue négocierait avec sa Fédération. Cette modalité, aux antipodes des valeurs de solidarité dans chaque discipline est affligeante, tant elle s’éloigne des valeurs que le sport français a construit depuis des décennies : la solidarité et la cohésion nationale, facilement palpable lors des défilés olympiques.

L’attaque violente que vous portez, dépassera le cadre de notre Ministère puisque chacun des fonctionnaires de ce pays prendra conscience, que la dé-fonctionnarisation de tous peut être engagée. Dans un climat social déjà difficile et complexe ce risque peut-il être engagé ? Nous vous laissons seule juge.

En 2019, l’histoire du sport français associe toujours, avec beaucoup de respect, le Général de Gaulle à la réussite du sport français depuis 1960 et la naissance de politiques publiques du Sport que le monde entier nous envie. Votre action laissera des traces indélébiles dans le Sport Français pendant des décennies et nul ne doute que votre nom soit associé à jamais à la disparition du modèle français.

La majorité des Cadres Techniques, fiers de servir leur pays, ont fait preuve de loyauté pour l’État, menant des générations de sportifs sur les podiums, créant d’innombrables vocations, formant des milliers de cadres, de bénévoles ou d’officiels, développant le sport inlassablement.

Force est de constater qu’une rupture s’est créée avec une majorité de vos personnels, CTS, CAS et acteurs du Ministère dans sa globalité.

Sachez, Madame la Ministre que le fatalisme n’a jamais été la marque de fabrique des grandes équipes françaises victorieuses, ni de nos grands champions médaillés. Toutes et tous ont été concernés de près ou de loin par l’action des Cadres Techniques Sportifs, acteurs du service public du Sport, et inculquant ces valeurs au quotidien. Nous ne laisserons donc pas cet héritage se dilapider et étudierions avec pugnacité toutes les hypothèses pour repousser cette hérésie qui semble se présenter à nous et en tout cas pour les signataires et ceux à venir, refuser cette solution.

C’est pour cela que nous vous demandons solennellement de bien vouloir abandonner ce projet et d’engager de réelles concertations avec l’ensemble de la corporation afin de trouver une issue honorable à cette situation de crise.

Les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 et de Pékin 2022 sont proches. Est-il envisageable d’hypothéquer un peu plus les chances de médailles françaises en plongeant l’ensemble des CTS dans une situation de mal-être profond ?

La réponse est entre vos mains.

Lettre rédigée par le « Collectif des 1 000 Cadres Techniques » et personnels PTP du Ministère des Sports
Crédit photo : Icon Sport - Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE