Jean-Paul Fournier : « Nîmes accueille une légende »

Accueillir Michaël Guigou dès l’été prochain est une fierté pour l’USAM, mais aussi pour la Ville de Nîmes. Une cité où le sport de haut niveau se développe, avec des clubs performants et des projets d’infrastructures ambitieux. Focus sur la dynamique nîmoise, avec Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes.

 

Que représente l’arrivée de Michaël Guigou pour la Ville de Nîmes ?
La Ville et l’USAM accueillent une légende : double champion olympique, quadruple champion du monde et triple champion d’Europe. Son expérience et son savoir-faire seront un vrai stimulant pour atteindre l’objectif fixé par le club de jouer une compétition européenne dès la saison prochaine. Pour la Ville, c’est une formidable occasion de promouvoir son image, celle d’une ville favorisant le sport de haut niveau. C’est aussi, bien sûr, un excellent vecteur d’exemple pour les plus jeunes.

 

Est-ce un signe que le sport de haut niveau se développe plus que jamais à Nîmes ?
Oui, avec une équipe en Ligue 1 en football, une autre aux portes du championnat européen, elle aussi dans l’élite du handball, un club de rugby qui progresse chaque année et des organisations sportives de haut niveau qui choisissent Nîmes pour accueillir des compétitions internationales, comme par exemple le Tournoi international de tir à l’arc. Alors oui, le sport de haut niveau est une réalité à Nîmes, mais tout autant que le sport pour tous.

 

Quel est l’impact du sport de haut niveau sur l’économie de la Ville ?
Les compétitions et rencontres liées aux championnats de football et de handball ont déjà un impact certain sur l’activité économique, le simple constat du nombre de spectateurs à chaque match est là pour nous le rappeler. Mais plus encore le rayonnement au national et à l’international des performances de nos équipes constitue un véritable appel d’air touristique. Avec les événements et l’offre patrimoniale et culturelle proposés par la Ville, notre « palette touristique » s’adresse à tous les publics.

 

Concernant le sport de haut niveau, quels projets d’infrastructures la Ville peut-elle développer ?
Le grand chantier réside sans nul doute dans la réalisation d’un futur stade de football porté par le Nîmes Olympique. Mais c’est un projet à moyen terme avec un certain nombre de contraintes à lever. Parallèlement, de larges investissements ont été réalisés dans le Parnasse qui accueille les rencontres de handball.

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : Ville de Nîmes
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE