Des collégiens de Côte-d’Or réunis pour la Journée olympique

La Journée olympique est le 23 juin au calendrier, mais les entités ont la possibilité de choisir un autre jour pour l’organiser quand elle implique des scolaires. C’est le cas du CDOS 21 qui réunira une centaine de 6e au parc du CREPS le 18 juin. Présentation avec Léa Meurgey, agent de développement.

 

Quel est le déroulé de la Journée olympique organisée par le CDOS Côte-d’Or le 18 juin ?

Le CDOS 21 va réunir une centaine de 6e issues de cinq collèges du département dans le parc du CREPS de Bourgogne-Franche-Conté à Dijon. L’après-midi, treize comités affiliés au CDOS proposeront des initiations sportives en judo, handball, cyclisme, ou encore en disc-golf avec l’UFOLEP. Les collégiens pourront découvrir quatre activités chacun. Nous avons choisi des sports variés pour offrir une multitude d’activités.

Pourquoi l’événement se déroule-t-il dans le parc du CREPS ?

Le CDOS 21 met en place cette Journée olympique en partenariat avec le CREPS depuis 2015. Nous avons de forts liens avec la structure qui met à notre disposition ses équipements sportifs. Le CREPS y gagne aussi en envoyant des stagiaires en BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) sur la journée. Ils gèreront un groupe d’élèves toute la journée, prépareront le flash-mob et animeront les ateliers en parallèle des repas.

Avez-vous prévu d’autres animations, au-delà des initiatives sportives ?

Le matin, après le visionnage de films sur l’olympisme, les participants pourront échanger avec deux sportifs de haut niveau : Angélique Berthenet-Hidalgo, qui a participé au premier tournoi olympique de lutte féminine en 2004, et Charles Rozoy, nageur champion paralympique sur 100 m papillon en 2012. Cela permet aux jeunes, à qui il a été demandé de préparer les questions, de connaître leurs expériences des Jeux olympiques et paralympiques, de découvrir ce qu’il se passe en coulisse. C’est toujours enrichissant pour eux de rencontrer des athlètes.

De quelle manière ferez-vous ressortir l’olympisme ?

Les collégiens vont défiler lors d’une cérémonie d’ouverture au plus proche de celle des Jeux olympiques. Il y aura aussi le discours des personnalités, l’hymne des JO et le serment olympique prononcé par un élève de chaque classe. Nous organiserons aussi une cérémonie de clôture avec remise de diplômes, suivie d’un flashmob. Après le repas de midi, un journaliste partenaire prendra une photo symbolisant les anneaux olympiques. Les élèves porteront un T-shirt coloré, se placeront de telle sorte à représenter les anneaux vus du ciel et le journaliste utilisera un drone.

À lire aussi > Jacques Berthet : « Nous sommes interlocuteurs et relais »

Pourquoi le CDOS 21 organise cette Journée olympique tous les ans ?

Transmettre les valeurs de l’olympisme fait partie de nos missions d’éducation et de citoyenneté, confiées par le CNOSF. La Journée olympique est organisée partout dans le monde et, depuis 2015, cela nous tient à cœur de transmettre aux jeunes les valeurs de l’olympisme qui sont proches de celles de notre société. Cette Journée est toujours réussie.

Propos recueillis par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE