Décines Charpieu : Le projet All in Academy bat de l’aile

L’académie qui existe depuis 2015 a prévue de s’implanter dans l’OL Vallée d’ici 2022. Le projet est mené par Thierry Ascione patron de l’Open Parc Aura et Jo Wilfried Tsonga. Un vaste complexe tennistique est à l’étude à deux pas du Groupama Stadium. Mais les aménagements font débat chez les riverains.

Il faut dire que le projet de l’académie est pour le moins ambitieux. Sur une parcelle de 3,5 hectares, 20 courts en terre battue et en dur sont prévus dont 8 couverts. Un court central de 1500 places, une piscine semi-olympique. Ainsi qu’un campus pour recevoir 90 académiciens, sur 3 étages, de 10 mètres de hauteur. Une salle de musculation, un centre médico-sportif et des terrains de padel seront aussi construit. Un collectif de riverains s’est formé, le collectif Montout Environnement. Du nom d’une roue voisine du projet. Cette entité d’environ 120 personnes a fait réaliser une étude acoustique, résultat 85 décibels à prévoir, trop pour eux. Ils ont donc obtenu l’installation de bâche anti bruit et l’arrêt du jeu à 20h contre 22h initialement prévu.
 

 
Le système d’éclairage a été adapté pour réduire la pollution lumineuse. Un terrain multisport a été effacé du projet. Et deux courts, trop proches des habitations pourraient disparaître. Mais problème, le collectif a déposé un nouveau recours. Selon Martine Ripplinger la raison est simple : « Nous sommes désolés de déposer ce recours, mais nous n’avions aucune garantie juridique que toutes nos avancées depuis six mois avec la « All In » apparaissent dans le projet. Nous ne pouvions dès lors nous résoudre à accepter le permis de construire en l’état. » Patrick Bouchet qui mène le projet de front avec Thierry Ascione et Jo Wilfried Tsonga espère signer rapidement le protocole d’accord. Une fois fait les travaux pourront débuter dès la mi-juillet espère-t-il. Ces derniers dureront seize mois pour une livraison prévue fin 2022.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Collection Bancet / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE