20 millions d’euros pour la très haute performance sportive

Un Programme prioritaire de recherche va être mis en place afin d’aider les athlètes français à se préparer au mieux pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

 
Hier, Roxana Maracineanu, ministre des Sports, et Frédérique Vial, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ont annoncé le lancement d’un Programme prioritaire de recherche pour la très haute performance sportive, qui s’inscrit dans la préparation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. 20 millions d’euros seront débloqués dans ce programme piloté par le CNRS afin qu’il accompagne de manière optimisée les meilleurs athlètes français. Un appel à manifestations d’intérêt sera lancé au printemps pour recueillir les propositions de recherche pour un ou plusieurs des neuf défis thématiques identifiés. Un premier appel à projets sera lancé durant l’été 2019, un second après les JO de Tokyo 2020.

Un atout majeur

« Ce rapprochement du monde du sport et de la recherche est inédit », relève Roxana Maracineanu. « La création du Programme prioritaire de recherche pour la haute performance sportive est un atout majeur pour le mouvement sportif dans l’optique des Jeux de Paris 2024. En prenant en compte les besoins réels des athlètes et de leurs entraineurs, la recherche doit nous permettre de générer des projets concrets qui bénéficieront à leur performance. » « Pour relever le défi de la très haute performance sportive, nous avons souhaité rassembler et unir leurs forces à travers un Programme prioritaire de Recherche. C’est en combinant le meilleur de la recherche et du sport que nous remporterons notre course contre la montre en vue des Jeux Olympiques de Paris », ajoute Frédérique Vidal.

Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport - Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE