Le Sambo gagne du terrain à Montpellier

Depuis plusieurs années, le Montpellier Sporting Club s’impose comme l’un des meilleurs clubs français en Sambo. Focus sur la pratique de la discipline au sein du club avec Guillaume Alberti, ancien samboiste international et enseignant au Montpellier Sporting Club.

 

Sur quelle dynamique le Sambo surfe-t-il au sein du club ?

La croissance est régulière, d’année en année. Actuellement, il y a environ 80 pratiquants pour le Sambo au sein du Montpellier Sporting Club. On touche tous les publics, à commencer par les enfants, dès le plus jeune âge. Il y a donc de nombreux créneaux pour les enfants, mais aussi pour les adultes. Ces derniers apprécient beaucoup pratiquer en loisir, sachant que nous avons également de la pratique compétitive.

Qu’est-ce qui attire ces pratiquants vers le Sambo ?

Je pense que c’est la diversité qu’offre cette pratique. On touche à de la frappe, mais aussi à du travail de projection, du travail au sol… C’est d’ailleurs cette diversité qui permet d’attirer des pratiquants venant d’horizons divers. Les personnes ont souvent un vécu dans une activité précise, et l’avantage du Sambo, c’est qu’elles n’ont pas de mal à s’adapter à la discipline.

Avoir des pratiquants de haut niveau, comme vous, pour enseigner, qu’est-ce que cela apporte aux pratiquants ?

C’est un gage de qualité. Pour ceux qui ne connaissent pas très bien l’activité lorsqu’ils démarrent, c’est l’assurance d’avoir une progression plus rapide, avec une meilleure compréhension des bases et des codes du Sambo.

Le club peut-il s’imposer comme le meilleur club français ?

Le meilleur je ne sais pas, mais le Montpellier Sporting Club fait d’ores et déjà parti des meilleurs clubs français en Sambo. Cela fait déjà trois ans que nous terminons dans le top 3, il y a donc une vraie régularité au plus haut niveau français. De plus, nous sommes un fournisseur important de l’équipe de France, nos athlètes obtiennent de plus en plus régulièrement de bons résultats internationaux.

Quelles sont les nouveautés que le club souhaite mettre en place prochainement ?

On a lancé un cours de Wrestling Training, ce qui permet de séduire un nouveau public, mais aussi de travailler sur la formation autour de cette discipline, en collaboration avec la Fédératon Française de Lutte. Concernant les projets, le développement de la formation des animateurs est d’ailleurs toujours une priorité. Le club est engagé à part entière dans cette voie-là.

Propos recueillis par Olivier Navarranne

PUBLIER UN COMMENTAIRE