Traiter les maladies chroniques grâce à l’activité physique

L’Association Maladies Chroniques, Sport & Bien être œuvre sur Bordeaux et ses alentours. Son objectif : soulager la douleur des personnes atteintes de maladies chroniques grâce à l’activité physique, tout en améliorant leur santé et en créant du lien social.

 

« Je souffre de fibromyalgie, avec des poussées assez fortes, ce qui m’a obligée à fermer mon entreprise il y a plusieurs années », témoigne Laurence Colombel, ancienne cheffe d’entreprise désormais à la retraite. « Mon médecin m’a alors conseillée de continuer à faire du pilates, ce qui n’était plus possible dans le club où j’évoluais, car les exercices étaient trop difficiles par rapport à mon état de santé. Je me suis dit que je ne devais pas être la seule dans ma situation, et j’ai donc créé cette association. » C’est ainsi qu’est née l’Association Maladies Chroniques Sport & Bien être (AMCSB). « Actuellement, l’association regroupe environ 80 personnes sur Bordeaux et ses environs. Nous avons choisis de faire des groupes de moins de 10 personnes afin de personnaliser les séances. Ce public fragile et fatigué souhaite pratiquer dans des lieux proches de chez eux, c’est pourquoi nous sommes mobiles. »

Utile pour plusieurs pathologies

Ces personnes souffrent de pathologies différentes, mais sont rassemblées grâce à l’association. « Certaines sont atteintes de fibromyalgie, d’autres de sclérose en plaques, de cancers, de Maladie de Parkinson… Il y a aussi des personnes qui ont des problèmes d’équilibre, d’arthrose, cervico dorso lombaire… », liste Laurence Colombel. « Ce que nous souhaitons avant tout, c’est lutter contre la sédentarité. Le but est que les personnes reprennent une activité physique. Certaines n’ayant jamais pratiqué de sport, nous souhaitons qu’elles retrouvent de la mobilité, une bonne posture et du plaisir. Grâce aux exercices, elles refont connaissance avec leur corps. Nos éducatrices entretiennent un climat convivial loin de tout jugement et de tout esprit de compétition, ce qui facilite le lien social entre les pratiquants. »

Un pas vers le sport santé…

L’ AMCSB propose ainsi du pilates, mais aussi de la marche nordique, du gi gong et de la relaxation. Après une séance découverte, des tests sont effectués lors de la première session. Chaque personne reçoit un cahier afin d’y noter son ressenti physique et psychologique. « Nous cherchons à créer des liens avec le corps médical, en proposant à nos adhérents de présenter les cahiers de tests et d’auto suivi à leur médecin traitant ou spécialiste ; le patient étant alors acteur de sa santé », révèle Laurence Colombel. « Je suis moi-même étonnée par les résultats obtenus. Nous avons affaire à des personnes qui souffrent et retrouvent progressivement le sourire. L’activité physique a aussi un impact sur des maladies telles que le diabète, l’obésité, sur l’inflammation, sur les douleurs et la souffrance. Ce sont des résultats obtenus après six mois de pratique, à raison de deux séances par semaine. C’est une expérience très encourageante et qui nous motivent pour continuer. »

Par Olivier Navarranne
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE