SPORTMAG.fr

JO 2024 : une candidature unique pour le surf

Benjamin Bertaud / Icon Sport
Les villes Hossegor, Capbreton, Seignosse et Biarritz, ainsi que le Département des Landes et la communauté de communes MACS ont monté une candidature commune afin d’accueillir les épreuves de surf lors des Jeux Olympiques de Paris 2024.

 

Tokyo 2020 accueillera les premières épreuves olympiques de l’histoire du surf, inscrit en tant que sport additionnel. Le monde français du surf se mobilise pour écrire le futur de son sport et s’assurer de son inscription aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Face à cet enjeu capital, le Département des Landes, la communauté de communes MACS, Hossegor, Capbreton, Seignosse et Biarritz s’associent pour présenter une candidature commune afin d’accueillir les épreuves de surf aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

L’environnement et le savoir-faire

Cette candidature offre le plus beau terrain de jeux qui soit en Europe avec 30 kilomètres de plage, 15 spots mondialement connus, un environnement 100% naturel complétés par un savoir-faire incontestable en matière d’organisation de grands événements mondiaux. L’unique étape française du Championnat du Monde WSL se déroule depuis plus de 30 ans entre Hossegor, Seignosse et Capbreton. Le dernier championnat du Monde ISA organisé en Europe s’est tenu en 2017 sur la Grande plage de Biarritz. Soutenue par le monde sportif, économique et institutionnel de ce grand territoire, cette candidature commune marque une nouvelle ère dans l’histoire du surf.

Leslie Mucret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *