SPORTMAG.fr

Mondiaux de voile 2018 : Picon en argent, Giard en bronze

Charline Picon vice-championne du monde 2018 (Sailing Energy)
Seulement quatre mois après avoir repris la compétition, Charline Picon a signé une performance d’exception en obtenant la médaille d’argent lors des championnats du Monde de RS :X. Louis Giard à quant à lui obtenu le bronze chez les hommes.

 

« Déjà être dans le top 5, voire même juste être qualifiée en Medal Race, j’aurais signé il y a un an ». Et bien Charline Picon a bien fait de ne pas signer. En plus de se qualifier pour la Medal Race, la tricolore l’a tout bonnement remporté, lui permettant ainsi d’obtenir la deuxième place du classement général. Devancée par la Chinoise Yunxiu Lu, la Française apporte aux Bleus leur septième médaille de ces Mondiaux, à Aarhus (Danemark). Celle qui est déjà couronnée d’un titre de championne du monde et de championne olympique (2014 et 2016), est véritablement comblée par ce qu’elle considère presque comme un exploit. « C’est génial ! La 2ème place évidemment c’est la cerise sur le gâteau. Super Medal Race dans le petit temps dans lequel je n’étais pas encore à l’aise il y a 3 mois. On a travaillé sur le physique, ça a l’air de bien fonctionner. La semaine n’a pas été facile, ce qui a permis à la Hollandaise, qui a super bien navigué, de prendre de l’avance ».

« Une belle émotion » pour Giard

Toujours en RS :X, mais chez les hommes, Louis Giard est lui aussi allé de sa performance. Malgré une Medal Race compliquée avec un vent dur à gérer, le tricolore est parvenu à empocher la médaille de bronze. A force de réfléchir lors de sa course, le Français a failli y laisser sa troisième place. Explications. « J’avais peut-être un peu trop les yeux sur mon concurrent polonais. Quand j’ai vu qu’il était en difficulté je me suis reconcentré sur ma course. J’ai vu que l’Anglais et les Italiens étaient bien placés donc j’ai un peu oublié les points pour me remettre à fond sur ma manche, jusqu’au bout. L’an dernier j’ai loupé une belle occasion de faire un podium au mondial sur le plan d’eau des Jeux, je ne voulais pas revivre ça. Et ça passe, la médaille de bronze est assurée ! C’est une belle émotion ».

Maxime Charasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *