La voile, le sport à ne plus rater !

L’école de Sport FFVoile est le nouveau principe proposé par la Fédération Française pour donner envie aux jeunes de s’initier dans ce sport, décrit à la fois comme bon pour le développement physique mais aussi les aptitudes intellectuelles.

 

L’approche de la rentrée est souvent accompagnée d’un tas de questions. Parmi elles, celle sur le sport dans lequel s’inscrire ou inscrire son enfant. Pour la FFVoile, la réponse est toute simple, la voile est LE sport à tester. « Une activité sportive, ludique, récréative et porteuse de valeurs », selon les propos de la Fédération. Et pour y intéresser un plus grand nombre, la FFVoile propose désormais « l’École de Sport FFVoile », ouverte aux jeunes de 7 à 14 ans. Avec des navigations hebdomadaires encadrées par des animateurs formés et diplômés, les enfants seront considérés comme licenciés d’un club de voile avec ses objectifs à la fois ludiques et éducatifs. Et point important, il n’est pas obligatoire de vivre sur le littoral pour pratiquer la voile ! Sur les 200 écoles disponibles en France, nombres d’entre elles proposent de naviguer sur des lacs et plans d’eau.

> Lara Granier, la passion plein voile

Le Président de la Fédération, Nicolas Hénard, explique cette initiative. « A travers son réseau d’« École de Sport », la Fédération propose aujourd’hui une offre qui permet aux jeunes de découvrir la régate ou de continuer leurs belles navigations estivales. Qu’ils se soient initiés à la navigation pendant l’été ou qu’ils aient simplement envie de découvrir un sport de nature, l’Ecole de Sport FFVoile est la porte d’entrée pour de belles découvertes et de nombreux moments de plaisirs sur l’eau ». Pour une inscription variant entre 150€ et 300€ par an, les jeunes néo-navigateurs auront à la fois la formation proposée par les encadrants, mais aussi la mise à disposition de matériel, facilitant l’accès à la pratique. Plus d’informations sur www.ecoledesport.ffvoile.fr.

Maxime Charasse
Crédit photo : Philippe JUHEL
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE