Une réussite pour la première édition de SPORTISSIME

En octobre dernier, le Cercle Mozart a organisé le forum SPORTISSIME au Lac du Crès, près de Montpellier, afin de présenter l’offre sportive du territoire. Retour sur cet événement avec Franck Salles, membre du Cercle Mozart.

 
Comme s’est déroulée cette première édition du forum SPORTISSIME ?

Le bilan est très positif car nous avons pu déployer notre organisation telle que nous l’avions imaginée. Le programme a bien été déroulé dans une ambiance conviviale. Tous les participants que nous avions invités ont répondu favorablement et, comme les partenaires, étaient ravis d’être présents. En ce qui concerne la fréquentation, nous avons atteint notre objectif de faire venir 5 000 personnes. La météo favorable y a contribué. Les aires sportives ont largement été visitées et de nombreux enfants en bas-âge ont pu s’initier aux 64 disciplines présentes, sports collectifs ou individuels, terrestres ou nautiques, toute journée. Des nombreux champions sportifs du territoire, comme l’ancienne tenniswoman Virginie Razzano (photo), des membres des équipes masculines et féminines du Montpellier Hérault rugby et de MHSC, ont pu rencontrer les visiteurs.
 

À l’origine, pourquoi votre association, le Cercle Mozart, s’est lancée dans l’organisation d’un tel événement ?

Le Cercle Mozart, riche de plus de 300 membres qui se réunissent régulièrement, a pour vocation d’accompagner le développement du territoire via sept axes de réflexion dont la culture, la santé et le sport. La commission sport, présidée par Laurent Pionnier, ancien gardien du MHSC, a choisi d’organiser SPORTISSIME pour faire une mise en lumière du mouvement sportif très riche dans la région autour de Montpellier. L’objectif était de présenter l’ensemble des disciplines du territoire, d’inciter les gens à pratiquer dans un club et de rencontrer des champions.

 

 

Comment avez-vous été accompagné dans cette réalisation ?

Le CROS Occitanie nous a donné un sérieux coup de main dans le bon déroulé de SPORTISSIME toute la journée et a tenu un stand d’animations sur les valeurs de l’olympisme. Des représentants du CROS ont participé à la conférence-débat en fin de journée qui concernait le deuxième volet de SPORTISSIME sur le sport et la santé, les entreprises et la société. De plus, l’événement était labellisé « Sentez-vous Sport » par le CNOSF. Comme tout s’est bien passé, alors pourquoi ne pas discuter d’événements à organiser conjointement dans le futur.
 

À quels autres acteurs sportifs du territoire avez-vous fait appel ?

Dès le départ, l’UFR STAPS de Montpellier a été associé au projet. Nous avons pu compter sur 80 étudiants qui ont participé à l’encadrement de la journée. L’Université de Montpellier était également à nos côtés, ainsi que de nombreuses associations qui œuvrent pour la santé comme l’Association 14, la Ligue contre l’obésité et le GEFLUC LR. Le FISE, qui se déroule à Montpellier tous les ans fin mai, était aussi présent avec ses champions de rollers, BMX et trottinette. Les clubs professionnels ont joué le jeu en offrant des places pour des matchs et des maillots dédicacés comme lots du challenge sportif qui consistait à relever un défi sur chaque discipline. Nous avons pu compter sur une couverture médiatique qui a contribué à sa réussite et à un relais sur les réseaux sociaux important pour une première édition.

 

 

Comptez-vous renouveler l’expérience ?

Il y aura certainement une deuxième édition de SPORTISSIME. Nous nous orientons a priori vers une date en septembre 2020. Nous pensons faire un focus sur les sports olympiques et le mouvement olympique français, l’année prochaine marquant le début l’olympiade qui nous emmènera vers les JO de Paris 2024.

Propos recueillis par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE