Trophées Club+ : Une première édition réussie

La première édition des Trophées Club+, organisée par le CNOSF, se déroulait le 9 octobre dernier. Clubs amateurs et professionnels ont été mis à l’honneur. Découvrez le palmarès et les coulisses de cette soirée.

 

Une soirée en signe de bouffée d’oxygène. Pour des clubs qui souffrent en cette période de crise sanitaire, se retrouver à Paris, au siège du CNOSF, afin d’être récompensés pour leurs belles actions est une jolie parenthèse automnale. D’autant plus que la dotation globale à se partager pour les lauréats s’élevait à 210 000 euros. Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français, a souhaité créer ces Trophées Club+ « pour mettre en avant les clubs qui ont des initiatives sociétales absolument exceptionnelles, et la plupart du temps méconnues ou pas suffisamment récompensées ». L’initiative a convaincu, puisque 859 clubs (804 clubs amateurs et 55 clubs professionnels) affiliés à 66 fédérations membres du CNOSF ont tenté leur chance dans l’une des six catégories choisies par le CNOSF (excellence environnementale, initiatives de santé, accompagnement éducatif, valeurs et citoyenneté, intégration, et cohésion sociale).

 

« La vie de club, ce sont des rencontres, la passion, un autre univers » Stéphane Diagana

 

Il a donc fallu faire un choix parmi tous ces participants, et c’est le jury présidé par Stéphane Diagana qui s’est chargé de sélectionner les meilleurs projets. « J’ai accepté d’être président de ce jury parce que j’ai trouvé que montrer ce que l’on ne voit pas des clubs était une très belle initiative, explique le double champion du monde. Pour des gens qui vivent dans les clubs, les sportifs, on se rend compte de tout ça, on sait que ça existe. Mais pour ceux qui ne connaissent pas les clubs, certains qui ne viendraient pas uniquement pour le sport peuvent avoir envie de s’engager s’il y a des actions menées en parallèle du pur domaine sportif. » Pour lui, les clubs permettent une ouverture au monde et à la différence : « La vie de club, ce sont des rencontres, la passion, c’est un autre univers que celui qu’on connaît quand on est petit. Lorsqu’on est petit, on connaît la vie dans sa famille, la vie à l’école. Le club permet de découvrir quelque chose de plus riche encore, de plus divers en termes d’origines. Ça existe à l’école aussi, mais à l’école on peut choisir avec qui on a envie d’être. Dans le club, si on vient pratiquer, il y a des règles. On ne choisit pas, on va pratiquer avec tout le monde. Il y a des règles à respecter et des choses à faire en commun. C’est formidable, ça permet de voir que la différence est plus une chance qu’un problème. »

 

Le 9 octobre dernier, lors de la grande soirée de remise des prix, Denis Masseglia a pu compter sur une marraine de choix, Marie-José Pérec. « C’est une très belle initiative. Quand on pense aux clubs, on pense performance et champions. Là, ce qui ressort des clubs lauréats, c’est la solidarité, la vie de club, le partage. Ce sont des valeurs essentielles et je suis honorée d’être la marraine d’un tel événement », s’est félicitée la triple championne olympique. Tous les lauréats, amateurs et professionnels, étaient présents pour recevoir leur prix (un trophée, bien sûr, mais aussi un beau chèque de plusieurs milliers d’euros pour les trois premiers de chaque catégorie pour les clubs amateurs). Et il n’y avait qu’à voir les mines parfois surprises mais toujours réjouies des grands vainqueurs pour évaluer le succès de cette soirée. « Ca va leur faire du bien d’abord financièrement, parce que pour beaucoup de clubs, ça met le budget à une hauteur plus importante que celle prévue, se félicite Denis Masseglia. C’est aussi une forme de reconnaissance qui peut être exploitée localement parce que c’est la marque Comité olympique qui décerne une récompense. A eux maintenant d’en faire le meilleur usage sur le terrain et dans leur territoire. »

 

« Possible de faire différemment » Roxana Maracineanu

La ministre déléguée chargée des Sports, Roxana Maracineanu, a assisté à toute la cérémonie et a apprécié les actions mises en place par les lauréats. « Cela montre qu’il est possible de faire différemment, de ne pas se concentrer uniquement sur la pratique sportive, qui est effectivement mise à mal en ce moment, détaille Roxana Maracineanu. C’est important de démontrer qu’il est possible pour les associations d’intervenir dans d’autres champs : celui de la santé, et c’est très important en ce moment, celui de l’insertion de notre jeunesse vers des formations et vers des emplois. On sait qu’on va en avoir besoin dans les prochains temps, avec des jeunes qui vont avoir du mal à trouver du boulot. Le domaine de l’éducation est également très important, maintenant que nous sommes un seul et même ministère, Education, Jeunesse et Sport. Il y a vraiment des synergies à trouver entre les associations, qui pourront intervenir beaucoup plus sur le temps scolaire et permettre à des enfants de découvrir différentes disciplines, avant de les récupérer ensuite dans des associations sportives. »

 

Pour une première, c’était une belle première, et Denis Masseglia a déjà annoncé qu’il y aurait bien une deuxième édition. « C’est un beau succès pour une première édition, s’est réjoui le président du CNOSF. Peut-être que l’année prochaine, on aura encore plus de clubs. J’espère aussi que l’on aura encore plus de moyens financiers à distribuer, sachant que, partenariat 2024 oblige, nous n’avons sollicité aucune entreprise privée. » Du travail en perspective, pour le prochain président du jury.

 

Retrouvez toutes les réactions des lauréats sur la page YouTube SPORTMAG TV

 

Le palmarès complet

Excellence environnementale

Clubs amateurs :

1er Golf La Rochelle SudTransition écologique, jouons cette partie ensemble !

2e Spéléo Club Pays d’Aubagne – Des trésors sous terre (et non pas des déchets !)

3e Ski & Sport Nature Carros – Sport Responsable

Club professionnel : LOSC LilleProjet « Climate Neutral Now » / Partenariat avec l’ONU

 

Initiatives de santé

Clubs amateurs :

1er Montplaisir Sport Santé (Le Puy-en-Velay) – Gym Santé

2e Handball Plan de Cuques – Filière sport santé « Handfit »

3e Club d’athlétisme de Mamoudzou (Mayotte) – L’Athlé Santé

Club professionnel : Municipal Olympique Mougins Volley-BallVolley Santé

 

Accompagnement éducatif

Clubs amateurs :

1er Océan Triathlon (Rochefort) – Projet Audrey Merle « du défi sportif au défi citoyen »

2e Educ’Hand (Issy-les-Moulineaux) – Tournée Hand Diet Tour

3e K Team (Sarcelles) – K Team x Realest Pour Les Vrais

Club professionnel : Fondation Paris Saint-GermainEcole Rouge & Bleu

 

Valeurs et citoyenneté

Clubs amateurs :

1er Basket Club de l’étoile (Gréasque) – Les valeurs citoyennes

2e ACSEP (Poitiers) – Malles pédagogiques Vivre Ensemble / Des outils pour agir

3e Union Sportive et de Jeunesse du Montreuillois (Ecuires/Montreuil) – Bien grandir, bien vieillir, bien vivre en Montreuillois

Club professionnel : FC Sochaux-MontbéliardPrix Julia Beaudrey

 

Intégration

Clubs amateurs :

1er Hand to Hand (Mérignac) – Danser sans différence

2e Parateam (Saint-Hilaire-du-Touvet) – Parapente pour pilotes en situation de handicap et valides

3e Etoile Sportive Ornaysienne Football Vendée (La Roche-sur-Yon) – L’Aub’N Ornaysienne

Club professionnel : Tarbes Gespe Bigorre BasketBasket Handicap et sensibilisation

 

Cohésion sociale

Clubs amateurs :

1er Association Sportive MontferrandaiseASM Sport Avenir Jeunesse

2e Stade Montois Omnisports (Mont de Marsan) – Prépasport 

3e Association Toulouse Pierre Paul Riquet – Aviron en équipage mixte « handi-valide »

Club professionnel : SASP ESTAC (Troyes) – Les 24 heures de l’emploi

 

Coup de cœur du jury

Lauréat : Toulouse Aviron Sports et LoisirsAccompagnement de publics en situation de décrochage scolaire

 

Simon Bardet
Crédit photo : © CNOSF/KMSP
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE