Trois jours de sport pour les étudiants de science politique

Chaque année, des étudiants des Instituts d’études politiques se retrouvent pour trois jours de compétition sportive lors du Critérium inter-IEP. L’édition 2020 aura lieu à Miramas du 3 au 5 avril.

 
Traditionnellement, les 10 Instituts d’études politiques (IEP) de France se rencontrent tous les ans lors d’une compétition sportive, appelée Critérium inter-IEP ou Crit. Cette année, il aura lieu à Miramas, du 3 au 5 avril, lors d’un rassemblement appelé “La Gloire de mon Crit”. Pendant trois jours, près de 2 500 étudiants en science-politique vont se mesurer sur de nombreux sports dont du handball, du rugby ou encore du tennis. « Tous les IEP arrivent avec leurs couleurs et s’affrontent dans chaque discipline », décrit Jade Vergnes, présidente de l’Association sportive de Sciences Po Paris. « On compte les points pour établir un classement final. »

 

Un moment festif

Cependant, le résultat sportif peut être relégué au second plan. « Certains IEP viennent surtout pour l’ambiance. Le Crit est un moyen festif de se retrouver sur les terrains et se rencontrer après les examens », souligne Jade Vergnes. Car les sportifs ne viennent pas seuls à cette édition 2020 du Crit, chaque délégation sera accompagnée par leur fanfare qui fera office de supporter bruyant. Des soirées musicales, après les journées de compétition, sont également prévues. Les délégations sont plus ou moins fournies selon la taille des IEP. « Sciences Po Paris va amener 300 personnes », souligne la présidente de l’association sportive.

 

Les infrastructures nécessaires à Miramas

La Fédération des associations sportives des instituts d’études politiques de France (FASIEPF), constitué de 30 à 40 étudiants membres, est à l’organisation de cette manifestation, aidée par cinq responsables par IEP. « Nous avons eu trois assemblées générales, deux à Paris et une à Aix, pour mettre sur pied l’organisation, établir le règlement », indique l’étudiante. Le lieu de ce Critérium inter-IEP change tous les ans, suivant un calendrier établi depuis longtemps. Pour 2020, la charge revenait à l’IEP d’Aix-Marseille. Les organisateurs ont choisi Miramas pour le rassemblement où « il y a les infrastructures nécessaires pour pratiquer tous les sports », relève Jade Vergnes. Tout est prêt pour cette grande réunion des sportifs des IEP en France, mais comme beaucoup d’autres manifestations, le CRIT reste soumis à l’évolution de l’épidémie du coronavirus COVID-19.

Leslie Mucret
Crédit photo : Association sportive de Sciences Po Pari
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE