Sept fédérations s’engagent pour les jeunes

Sept fédérations sportives lancent un projet inédit d’inclusion sociale en direction des jeunes des quartiers prioritaires pour les aider à intégrer un parcours d’accès à l’emploi.

 

L’athlétisme, le badminton, le basket-ball, la boxe, les clubs omnisports, le judo et le tennis de table s’engagent à offrir 2000 emplois aux jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Ces sept fédérations représentent 17 000 clubs et trois millions de licenciés.

 

L’objectif est d’engager les clubs comme acteurs de l’inclusion sur le territoire national et permettre l’insertion professionnelle grâce au sport. Les fédérations ont déjà identifié des clubs engagés dans des démarches d’inclusion, d’éducation et d’insertion par le sport. Ces associations ont mobilisé leur réseau local pour monter des projets d’insertion par l’emploi.

 

 

« La Fédération Française d’Athlétisme s’engage depuis de nombreuses années, aux côtés de ses clubs, dans des dispositifs visant à favoriser l’inclusion sociale par le sport, explique Lahcen Salhi, membre du comité directeur de la FFA. Ce fut par exemple le cas l’an dernier avec l’opération Vacances apprenantes/Quartier d’été 2020, menée en Seine-Saint-Denis, qui a permis d’accueillir plusieurs centaines d’enfants, âgés de 11 à 15 ans, puis d’aider à la prise en charge des licences de ceux souhaitant poursuivre leur activité à la rentrée. »

Loïc Feltrin
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE