SPORTMAG.fr

L’escalade, une activité contre le cancer du sein

DR
En 2017, un décret préconisait la pratique du sport prescrite par un médecin traitant à des patients atteints d’une affection longue durée. Dans ce sens, la Ligue des Pays de la Loire de la Montagne et de l’Escalade propose des ateliers qui contribuent à reprendre confiance en soi.

 
Avec près de 55 000 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. D’après les statistiques, une femme sur neuf sera atteinte de ce cancer au cours de sa vie. Pour aider les victimes de ce fléau, la Fédération française de la montagne et de l’escalade (FFME) a décidé de prendre les choses en main dans la région en proposant des sessions de sport adapté. « Qu’elles soient en soin, en rémission ou guéries, ces femmes touchées par la maladie ont besoin d’une activité physique adaptée. L’escalade en fait partie », indique-t-on à l’Institut de Cancérologie de L’Ouest (ICO).

Retrouver souplesse et équilibre

En effet, cette pratique sportive sollicite les bras, les épaules et les articulations en général, aidant ces femmes ayant parfois subi chimiothérapie et ablations mammaires à solliciter leurs muscles, notamment du haut du corps, à retrouver souplesse et équilibre. L’activité favorise le drainage lymphatique en sollicitant les muscles dorsaux et les mouvements des bras.

> A lire : notre édition Pays de la Loire

« Il est prouvé qu’une pratique sportive médicalement suivie réduit le taux de récidive de 50 % », assure Thierry Boué, coordinateur local sport et santé à la Ligue FFME. La pratique de l’escalade à des fins thérapeutiques et préventives a aussi des vertus psychologiques importantes, contribuant à redorer l’image de soi et à reprendre confiance.

Lauréat du trophée Acteurs du sport

Reprendre le dessus sur la maladie : tel est le défi que se sont imposées les participantes à ces ateliers curatifs ou préventifs organisés à Nantes et en région angevine. « D’une manière globale, c’est la qualité de vie qu’on améliore. » Cette opération « Escalade après un cancer du sein » a été lauréate en 2017 Acteurs du sport/RSE (responsabilité sociale des entreprises) des Trophées Sport et Management. Depuis sa création en 2014, entre quatre et huit personnes ont suivi ces cours d’escalade adaptés tout au long de l’année, par cession de trente séances encadrées par un animateur d’activité physique adaptée (APA).

Par Régis Delanoë

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *