Les Hauts-de-France ont la cote

En été, les Hauts-de-France bénéficient pleinement de leur statut de région côtière. Mais la dynamique estivale se passe également dans les terres, où de plus en plus de lieux sont dédiés à la pratique des sports de pleine nature. L’avis de… Julie Cailleretz (Membre de l’équipe de France de canoë-kayak) Base nautique de Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais) […]
En été, les Hauts-de-France bénéficient pleinement de leur statut de région côtière. Mais la dynamique estivale se passe également dans les terres, où de plus en plus de lieux sont dédiés à la pratique des sports de pleine nature.
L'avis de... Julie Cailleretz (Membre de l'équipe de France de canoë-kayak)
Base nautique de Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais)
« Je suis native de Saint-Laurent-Blangy et j’ai commencé le canoë-kayak parce que je vivais en face de la base nautique. Quand on grandit dans ces conditions, on a qu’une seule envie, c’est de monter sur un bateau. Autour de la base nautique, on peut y pratiquer tous les sports. Même de la course d’orientation et du mini-golf. C’est un spot complet. La rivière s’appelle la Scarpe. C’est un canal d’environ 600 kilomètres de long qui traverse plusieurs villes du Nord. Le club de Saint-Laurent-Blangy est rattaché à la base nautique qui se trouve sur un embranchement au milieu du canal. Le chemin dit du Halage longe le canal, on peut faire du VTT et de la course à pied à travers quelques petites forêts. Tout est aménagé avec des sentiers et des parcours natures pour la randonnée. Il y a aussi des parcs tout le long pour se promener, avec des étangs. La base nautique est mon lieu d’entraînement pour le canoë-kayak. J’aime le fait qu’on puisse pratiquer des activités différentes. La côte est à une 1h30 de route, on peut donc facilement organiser des sorties en mer. A Saint-Laurent-Blangy, il y a aussi un terrain artificiel d’eau vive pour le rafting, l’hydrospeed et la natation en eau libre. »  
Pour lire la suite :
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

Désolé, vous ne pouvez pas laisser de commentaire sur cet article.

PUBLIER UN COMMENTAIRE