Le Parkour fait le spectacle à Lannion

Sport né dans les années 1990, le Parkour est toujours à la mode. Cette pratique sportive s’épanouit un peu partout en France, et notamment du côté de Lannion grâce à l’association Parkour Lannion.

Course, sauts, passements d’obstacles : c’est le mix un peu fou du Parkour, une discipline apparue dans les années 1990. Très vite, le sport séduit de nombreux adeptes, attirés par le fait de pouvoir se déplacer aussi vite, avec efficacité, que ce soit en milieu urbain ou en milieu naturel. Véritable challenge physique, le Parkour plaît aussi par sa dimension artistique et esthétique : la grâce des mouvements et des acrobaties, leur fluidité, son autant d’éléments capables de plaire tant aux pratiquants qu’au public curieux. En milieu urbain, le moindre élément est un outil que le pratiquant est capable d’utiliser pour un résultat spectaculaire. De nombreuses associations, réparties un peu partout en France, font vivre cette pratique. L’association Parkour Lannion est l’une d’elles, créée en 2019 par Matteo Latruffe et Lore Mathurin.
 

 
« Nous avons commencé le Parkour sur la Côte de Granit Rose, de Plougrescant à Trégastel », expliquent Matteo et Allan Latruffe, deux pratiquants passionnés depuis bientôt 7 ans. « Nos premiers sauts et acrobaties étaient dans les rochers et sur le sable, mais nous avons très vite évolué vers le mobilier urbain, qui permet moins d’erreurs. En 7 ans, nous avons pu voyager, rencontrer beaucoup d’autres pratiquants et surtout nous entraîner. Tester et connaître ses limites est primordial dans le Parkour, c’est une des choses que nous avons apprises au cours des dernières années. Aujourd’hui nous encadrons depuis bientôt 3 ans, sous forme de stages et initiations. À côté de ça, nous continuons nos entraînements personnels toujours plus intensément, qu’ils soient physiques ou techniques, cela fait partie de nos mentalités de ne jamais lâcher, de continuer à avancer. »
 
Le Parkour plaît à Lannion, la preuve : la ville s’apprête à disposer du tout premier Parkour Park de Bretagne. Ce lieu doit permettre aux pratiquants de débuter ou de se perfectionner à la pratique du Parkour. Cette infrastructure prendra place devant le nouveau collège Charles Le Goffic, à Ker-Huel. Histoire de faire de la Bretagne une place (encore plus) forte du Parkour en France.

Olivier Navarranne
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE