09/28/2020

La Région Sud terre de sports par excellence

Les sports de plein air seront rois cet été dans la Région Sud. Touristes et locaux ont l’embarras du choix, ils peuvent rester sur la terre ferme pour faire de l’escalade et des randonnées, ou prendre le large avec une multitude d’activités nautiques.

 

Marseille hisse la voile

À Marseille, le vent qui souffle régulièrement en rade et le beau temps permettent de sortir très souvent en Méditerranée pour pratiquer les différentes activités de voile. Chaque port possède sa base nautique et trois spots sont particulièrement connus pour s’adonner à cette discipline, dont celui du Roucas-Blanc, qui a été choisi pour accueillir les épreuves olympiques de voile de Paris 2024. Le plan d’eau est adapté à la pratique de la voile légère, dont le 49er et la planche à voile. Un peu plus loin, la base nautique de la Pointe rouge se prête parfaitement au kitesurf grâce au mistral. Du côté de l’Estac, le spot de Corbière abrite moins d’associations, mais sa situation géographique plus au nord dans la rade apporte des conditions de pratique différentes. De plus, plusieurs activités sont adaptées aux personnes en situation de handicap. De nombreux clubs marseillais s’efforcent tout au long de l’année de faire vivre la voile en favorisant l’accès de ces différentes bases nautiques. L’Office de la mer a également cette mission et il la remplit lors des actions « régates en vue », où il embarque le public sur des bateaux au plus près des grandes compétitions, et « septembre en mer », une présentation de tout le volet activités nautiques de la ville.

Plus d’informations > https://officedelamer.com/fr/
La Méditerranée se révèle depuis les plages varoises

La Méditerranée a de nombreux secrets sous-marins à révéler, et plusieurs sentiers sous- marins au départ des plages varoises de Toulon et Hyères permettent de pratiquer la plongée. Par exemple, le sentier archéologique d’Olbia facilement accessible depuis la plage d’Almanarre amène les plongeurs dans des vestiges à moins de cinq mètres de profondeur. D’autres découvertes archéologiques attendent curieux et passionnés sur un parcours balisé au départ de la plage du Bouvert, toujours à Hyères. Un autre sentier sous-marin part depuis le Parc national de l’Île de Port-Cros, dans l’aire marine protégée où la biodiversité est vivace. Après le départ de la plage de La Palud, six bouées équipées de panneaux explicatifs sont placées sur le chemin et donnent plus d’informations sur la faune et la flore. À noter que l’association « Un fauteuil à la mer » a conçu un sentier pédagogique adapté aux personnes en situation de handicap qui part de la plage de La Vignette dans l’enceinte de l’hôpital Renée-Sabran de Toulon. Il permet à tous, que le handicap soit moteur, visuel, auditif ou mental, de s’immerger dans la vie aquatique grâce à six postes d’opération sous-marins.

Plus d’informations > https://www.visitvar.fr/fr/

 

Randonnée entre mer et Alpes dans le Mercantour

Avec une superficie de 1 800 km2, pas moins de six secteurs géographiques et huit vallées traversées, le Parc national du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence, fait le bonheur des randonneurs. Adossé à la frontière italienne, le parc, créé en 1979, se situe dans l’arc alpin du sud et plonge jusqu’à la Méditerranée. Le choix des itinéraires est vaste et varié selon son niveau, son envie de rester proche du niveau de la mer ou de monter en altitude jusqu’au Gélas, le point culminant à 3 143 m. Entre vue sur la mer et sur les montagnes, ainsi que l’observation de 2 000 espèces de plantes, d’une soixantaine de mammifères et de plus de 150 espèces d’oiseaux, il y a de quoi contenter tout le monde. Selon les parcours, la randonnée peut être bouclée dans la journée. La Grande traversée du Mercantour, tracé considéré difficile, s’étend quant à elle sur près de 240 km et se réalise en itinérance en 17 jours. Quinze refuges en altitude facilitent l’organisation de longues balades.

Plus d’informations > http://www.mercantour-parcnational.fr/fr


Grimper le long des falaises des Gorges du Verdon

Les falaises dans les Gorges du Verdon varient entre 250 et 700m de hauteur. Les amateurs d’escalade ont accès à plus de 900 voies dans ce canyon situé entre les communes de Castellane et Moustiers-Sainte-Marie dans les Alpes-de-Haute-Provence. Les niveaux de difficulté varient, permettant aux débutants accompagnés d’un professionnel, grâce notamment à la Maison des guides du Verdon située à La Palaud-sur-Verdon, comme aux sportifs de haut niveau de s’adonner à cette discipline. Les Gorges du Verdon valent pour leurs falaises calcaires qui favorisent l’escalade, mais également pour leurs paysages. Vision panoramique sur les villages, vue plongeante dans les vallées, observation de différentes espèces d’oiseaux, divers spectacles s’offrent aux grimpeurs. Le Point Sublime, le Belvédère de L’Escalés ou encore la falaise des Cavaliers sont des spots à ne pas manquer pour les amateurs de point de vue, voire de photographie. Plusieurs parcours aventures, avec tyrolienne et progressions sur cordes ont été aménagés, en haut des Gorges du Verdon. Ce site attire également les parapentistes qui préfèrent le vol libre pour s’élever dans ce canyon.

Plus d’informations > https://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/
Orcières, le paradis du VTT

La station Orcières Merlette 1850 n’est pas seulement active l’hiver. Bikeparks tous niveaux, dix pistes de descente dont une noire, cinq itinéraires enduro jusqu’à 2 650m ou encore 750 km de sentiers de cross-country en itinérance, tout a été fait pour faire de la vallée du Champsaur, placée aux portes du parc national des Écrins dans les Hautes-Alpes, le paradis du VTT. Plusieurs aménagements ludiques, des pump-tracks et une zone north-shore, ont aussi trouvé leur place, entre alpages et forêts de mélèzes. Les écoles de VTT d’Orcières proposent des sorties tous niveaux, des stages de perfectionnement et, plus insolite, des randonnées thématiques chez les producteurs locaux. Deux parcours VTT à assistance électrique permettent d’atteindre le domaine d’altitude de la station afin de garder ses forces avant d’exécuter la descente sur les itinéraires enduro. À noter dans l’agenda, la deuxième édition d’Orcières MTB Games, un week-end de courses ludiques en descente et en enduro réservées aux enfants de 7 à 15 ans, qui aura lieu les 8 et 9 août.

Plus d’informations > https://www.orcieres.com/

 

La descente de la Guisane en rafting

Le VTT est une bonne façon de parcourir la vallée de la Guisane, mais le rafting s’est également imposé comme un sport phare dans ce secteur en bordure du Parc national des Écrins, dans le département des Hautes-Alpes. Dès cet été, la descente intégrale de la vallée est possible. Après être partis du col du Galibier à VTT pour arriver à Monêtier-les-Bains, les participants prennent la pagaie et poursuivent leur aventure à bord de radeaux pneumatiques, avec les moniteurs de Youraft. Sur 18 km jusqu’à Briançon, la rivière Guisane permet de passer dans des rapides tranquilles comme sensationnelles. L’animation proposée à l’Office de tourisme de Serre Chevalier Vallée Briançon étant également ouverte aux familles avec des enfants de 9 ans minimum, un autre parcours plus accessible s’arrête à Saint-Chaffrey après 10 km. En plus de cette descente de la vallée de la Guisane, Youraft propose d’autres parcours de rafting au départ de La Salle-les-Alpes et du Casset. Pour les débutants, des sorties en canoraft, une embarcation biplace à mi-chemin entre le rafting et le canoë, permettent de s’initier sur des petits parcours ludiques autour du village de Villeneuve, tout en profitant des vues sur la vallée de Guisane et sur le rocher de la Baleine.

Plus d’informations > https://www.serre-chevalier.com/

Leslie Mucret

Crédit photos : Gilles Baron, Michel Fisquet – TeamPhoto, N. Ponzone - AREVPAM, AD04 - Philippe Murtas et Youraft
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE