SPORTMAG.fr

La belle année des sportifs du CREPS de Montpellier

Kévin Mayer, Pierre Le Corre ou encore Manon Basseville… Ces sportifs ont plusieurs points communs : ils ont réalisé de belles performances en 2018 et s’entraînent au CREPS de Montpellier. La structure les a honorés aujourd’hui.

 
La fin décembre marque le moment des bilans, et le CREPS (centre de ressources, d’expertise et de performance sportive) de Montpellier n’a pas à rougir de son année. Lors de l’inauguration de sa cafétéria rénovée, aujourd’hui, la structure a mis à l’honneur ses athlètes qui ont brillé en 2018. « Ils représentent le CREPS de Montpellier lors des compétitions nationales et internationales, a rappelé Paul Charlemagne, président du conseil d’administration. Ils fournissent un travail énorme, remportent des titres et portent haut les couleurs de la structure et du territoire. »

L’exemple Kévin Mayer

Des premières places nationales et des médailles continentales et mondiales, le palmarès de 2018 est bien fourni. L’athlète Kévin Mayer, auteur du record du monde du décathlon en août dernier, a été élu athlète européen de l’année : « Cela fait plus de 10 ans que je m’entraîne à Montpellier, le CREPS est devenu comme une seconde maison. La structure est exceptionnelle, on s’y sent mieux qu’à l’INSEP. » « Je suis ici depuis deux ans et j’ai fait mes meilleurs résultats », a ajouté Léonie Périault, championne d’Europe de triathlon en relais mixte avec Cassandre Beaugrand et Pierre Le Corre, eux aussi régulièrement présents au CREPS de Montpellier. Ce dernier a déclaré : « Kévin, c’est notre modèle. Tous les sportifs du CREPS s’entraînent pour suivre sa voie. »

Suivre un double parcours

Le CREPS permet aussi à des jeunes de poursuivre un double projet sportif et universitaire comme pour Manon Basseville, vice-championne d’Europe et du monde de VTT Trial, qui est « très reconnaissante ». Ces athlètes seront probablement dans les rangs tricolores aux Jeux olympiques de Tokyo, en 2020, et d’autres attendront plutôt 2024 et les Jeux de Paris à l’image de Sandra Dodet et Émilie Morier, championnes du monde de triathlon en relais mixte juniors. L’équipe de France de sauvetage, dont le pôle a été créé en 2010 à Montpellier, ne participera pas aux JO, mais sa performance mérite tout autant d’être soulignée. Elle a terminé 3e meilleure nation aux Championnats du monde en Australie en novembre dernier.

Une future grande rénovation

Tous ses athlètes disposent donc d’une cafétéria, temporairement appelée « Le Manège », refaite à neuf. « C’est un carrefour entre les sportifs, les stagiaires, le personnel et les invités », a relevé Paul Charlemagne. « C’est la première étape d’une rénovation plus ambitieuse initiée par la Région en vue des Jeux Olympiques de 2024 », a complété Frédéric Mansuy, directeur du CREPS. Kamal Chibli, vice-président du Conseil régional de l’Occitanie en charge du sport, l’assure : « La volonté régionale est de donner un bon outil pour accompagner la performance des sportifs. A la fin du mandat, 30 à 40 millions d’euros auront été investis dans les CREPS du territoire. »

Le Palmarès 2018 des sportifs du CREPS de Montpellier

Kevin Mayer (athlétisme) : Athlète européen de l’année, champion du monde en salle de l’heptathlon. Recordman du monde à Talence à l’occasion de Décastar en atteignant 9126 points.
Jérémie Lahet, Lisa Cier, Manon Marco, Lili Pereira, Justine Weyders (équipe de France de sauvetage) : 3e place aux Championnats du monde.
Cassandre Beaugrand (triathlon) : Championne de France, d’Europe et du monde en relais mixte, médaillée de bronze aux championnats d’Europe et médaillée d’argent aux championnats du monde de triathlon des -23 ans.
Pierre Le Corre (Triathlon) : Champion d’Europe sur l’épreuve masculine et en relais mixte.
Léonie Periault (triathlon) : Championne de France, d’Europe et du monde en relais mixte. Médaillée d’argent aux championnats de France de cross-country à Plouay.
Émilie Morier et Sandra Dodet (triathlon) : Championnes du Monde U23 Juniors en relais mixte.
Manon Basseville (VTT Trial) : Vice-championne d’Europe et vice-championne du monde de VTT Trial.

Leslie Mucret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *