Championnats d’Europe 2018 : Les gymnastes français en finale

L’équipe de France de gymnastique s’est qualifiée pour la finale des championnats d’Europe en terminant 6e des qualifications. Loris Frasca, est le seul tricolore à s’être qualifié en simple, au saut.

 

Les féminines leur avaient montré la voie, avec trois médailles obtenues lors de leurs championnats d’Europe. Les garçons ont pour l’instant assuré l’essentiel, une place pour la grande finale de l’évènement par équipe. S’ils ne se trouvent qu’au 6e rang à l’issue des qualifications, les gymnastes Français ne perdent pas espoir de monter sur le podium à Glasgow, en témoignent les propos de leur entraîneur Thomas Bouhail. « On entre en finale par équipe où il y a deux grosses nations : la Russie et la Grande-Bretagne. Mais il y a une médaille de bronze à jouer. Nous avons les capacités pour aller la chercher ». C’est en effet les Russes qui dominent actuellement le classement avec 259,427 points. Les Bleus eux totalisent 242,996 et se trouvent à moins de quatre points des Allemands, provisoirement en bronze (246,094). Axel Augis, Edgar Boulet, Loris Frasca, Julien Gobaux et Cyril Tommasone sont condamnés à réaliser un véritable exploit ce samedi pour aller titiller le podium.

> Championnats d’Europe de gymnastique 2018 : Les Français engagés

En individuel, les nouvelles sont bien moins bonnes. Sur l’ensemble des Français engagés, seul Loris Frasca a réussi à se qualifier pour une finale par agrès. Pourtant, à en croire le coach tricolore, il y avait de la place. « Il y a un peu de regrets car tous auraient pu entrer dans une finale. Loris représentera la France en finale du saut de cheval dimanche. On essayera donc de faire un gros coup samedi et un très gros coup dimanche ». Loris Frasca s’est pourtant fait peur lors de ces qualifications, lui qui a posé les mains à la réception de son second saut. Sa huitième place laisse perplexe le jeune antibois. « Je suis mitigé par cette prestation mais j’ai la chance d’entrer en finale et montrer ce que je sais faire ». Le jeune homme de 23 ans déjà sacré aux Jeux Méditerranéens de Tarragone aura toutes ses cartes à jouer dimanche, dans sa finale qui débutera à 16h15.

Maxime Charasse
Crédit photo : Schreyer / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE