Bowling : Portrait d’Alexandra Lopes d’Andrade

Alexandra, âgée de 21 ans, est membre du pôle France Bowling à Toulouse depuis 5 ans. Arrivée au C.R.E.P.S. à 15 ans, rien ne prédisait qu’elle serait aujourd’hui l’athlète féminine la plus médaillée à l’international. Cette année, Alexandra remporte pas moins de 4 médailles d’Or, 1 d’argent et une autre de bronze au Championnat Méditerranéen qui a eu lieu du 27 mars au 02 avril à Ljubljana en Slovénie.

 

Alexandra baigne dans le bowling depuis l’âge de 11ans, ses parents, bowlers eux aussi, dirigent une école de bowling en Midi Pyrénées et ont été ses premiers instructeurs. A son arrivée au C.R.E.P.S. de Toulouse, Alexandra doit mettre les bouchées doubles : des séances intensives de bowling, mais aussi de préparation physique avec un coatch sportif. Avec sa petite taille, rien ne prédisposait Alexandra à devenir l’une des meilleures joueuses françaises. C’est sa force de caractère qui lui permettra de se surpasser. Les séances répétées de préparation physique lui permettront d’acquérir un bon gainage, un bon équilibre et les qualités d’adresse nécessaire à la pratique de cette discipline. Elle sera suivie également par des professeurs de bowling, un coatch mental et une nutritionniste. Alexandra suivra des exercices de gainage, de proprioception, de posturologie, mais aussi des ateliers de renforcement musculaire avec l’aide d’un coatch physique et ce, tous les jours. Le travail d’un athlète de haut niveau demande énormément de sacrifices, son temps libre est monopolisé par le bowling. Sur les pistes, le travail continue avec plusieurs exercices qui sont basés sur les qualités de l’adresse afin de développer les habiletés motrices bien spécifiques.

Comment expliquer le faible taux de joueuses de bowling ?

Dans ce sport de haut niveau, les dames sont confrontées aux hommes en compétitions, surtout à l’international, et même si elles ont 7 quilles de bonification, le niveau n’est pas le même. Ce n’est pas encourageant de perdre régulièrement. Le bowling est perçu encore trop souvent comme un loisir, je pense qu’on manque d’une réelle médiatisation et de sponsors.

 

Quelles sont vos prochaines échéances ?

Après mes titres de championne de France des moins de 21 ans en 2015, et de championne de France 2016 en doublette, je veux aller chercher le titre de Championne de France Junior à Clermont-Ferrand (les 1er et 2 juillet prochains). Des séances d’entraînement soutenues me permettront de préparer les Championnats d’Europe Séniors 2018 : c’est ma quatrième sélection en équipe de France et je compte bien ramener de nouvelles médailles !

Crédit photo : Thierry CANTEUX
4 COMMENTS
  • Bowling Strky 5 juillet 2017

    Les Bowlings De Nogent ou de Joinville accueil régulièrement les compétition de bowling dans un magnifique cadre, vous devriez y faire une tour de temps en temps 🙂

  • Bowling Strky 5 juillet 2017

    Une véritable Championne ! Grace à une diffusion plus importantes dans les années à venir le bowling va devenir le nouveau sport à suivre 🙂

  • lopes d'andrade charles 4 juillet 2017

    Bonjour
    Merci d’avoir fait une place au Bowling dans votre magazine. Cette discipline, mais aussi sport, gagnerai à être plus médiatisée.
    Et depuis cette publication, Alexandra a atteint son objectif d’être championne de France Junior 2017 !
    Bravo à SPORTMAG pour cette ouverture vers les sports “émergents”

PUBLIER UN COMMENTAIRE