Karaté : 31 français à l’Open Premier League de Paris Karaté

Du 24 au 26 janvier, le stade Pierre de Coubertin sera le théâtre d’un spectacle de haut niveau à l’occasion de l’édition 2020 de l’Open Premier League de Paris Karaté.

 
Plus de 700 inscrits alors même qu’ils ne seront que 31 français (dont douze engagés sous la bannière équipe de France), 92 pays représentés, cette édition 2020, à un peu moins de deux cents jours des JO de Tokyo, sera de celles qu’il ne faudra assurément pas manquer. La lutte pour les médailles et celle pour les points au ranking olympique vont faire rage.
 
C’est en -67kg et en -75kg que la bataille sera la plus dense avec 74 inscrits dans chacune de ces deux catégories, la plus grosse participation chez les féminines étant celle scellée ce jour à 72 combattantes. Tous les numéros 1 mondiaux, féminins comme masculins sans exception, figurent parmi les inscrits. Venir, c’est donc la chance de voir l’armada japonaise des Kiyuna et Uekusa, les Azerbaïdjanais Zareksta et Aghayev, la Chinoise Yin, l’Espagnole Sanchez Jaime, l’Allemand Horne, l’Ukrainienne Terliuga, la Turque Ozcelik et bien sûr Steven Da Costa pour ne citer que ceux-là, la quasi-totalité des n°2 et 3 mondiaux ayant aussi confirmé leur présence.
 
Sanchez Jaime (ESP), Shimizu (JPN), Bottaro (ITA), Lau (HKG), Ono (JPN), Kokumai (USA), Eltemur (TUR), Dimitrova (BUL) et Alexandra Feracci : huit des dix meilleurs mondiales seront ainsi alignées en kata féminin (seules manquent à l’appel la 3e Japonaise de la hiérarchie Iwamoto et la Dominicaine Dimitrova). Ils seront sept des dix meilleurs de la planète en kata masculin, le Japon n’ayant envoyé en Europe « que » Ryo Kiyuna (n°1) et Kazumasa Moto (n°5), Shimbaba, Kinjo et Nishiyama n’étant pas alignés.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE