Hippisme : l’Île-de-France, berceau des sports hippiques

La région Île-de-France est le berceau des sports hippiques. Aujourd’hui encore, des courses prestigieuses ont lieu dans des hippodromes devenus mythiques…

 

Une création « franco-anglaise », si l’on peut dire. La France et l’Angleterre sont en effet les berceaux des sports hippiques modernes, qui ont pris un nouvel essor dans la deuxième moitié du XIXe siècle. C’est à cette époque-là que les hippodromes se développent, permettant la pratique de plusieurs disciplines. Dans l’Hexagone, et plus particulièrement en Île-de-France, le trot attelé et le galop se développement rapidement, donnant lieu à des courses suivies par des milliers de spectateurs enthousiastes. Cette deuxième moitié du XIXe siècle est ainsi l’occasion pour la capitale et sa périphérie de se doter d’hippodromes. En 1857, celui de Longchamp voit le jour. Inauguré par Napoléon III, il accueille, plus de 150 ans plus tard, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, course majeure du calendrier mondial.

Le Prix de Diane Longines, rendez-vous mythique

Chevaux et jockeys se retrouvent également du côté de l’hippodrome de Saint-Cloud. Un lieu inauguré au début du XXe siècle et devenu incontournable en raison de sa piste de 2 300 mètres de long. Chaque année, au mois de juin, le Grand Prix de Saint-Cloud attire les meilleurs pur-sang d’Europe. Autre ligne droite interminable, celle de Maisons-Laffitte. L’un des hippodromes les plus sélectifs au monde, en pleine effervescence au mois de juillet à l’occasion des Prix Messidor et Robert Papin. Mais, un pur-sang n’est pas vraiment reconnu aux yeux du monde tant qu’il n’a pas gagné à Chantilly. C’est au cœur de cette hippodrome mythique que se déroule le Prix de Diane Longines, rendez-vous qui allie vitesse des chevaux et glamour du côté des spectateurs. Sur 2 100 mètres, seule la meilleure pouliche l’emporte.

Vincennes capitale du trot

Il s’agit là des différents lieux mythiques concernant les courses de plat, mais l’Île-de-France est également riche en rendez-vous concernant les courses d’obstacles. Un domaine dans lequel Auteuil fait figure de référence depuis plus de cent ans. Sur 6 000 mètres, le Grand Steeple-Chase de Paris fait partie des épreuves à voir au moins une fois dans sa vie. L’hippodrome francilien le plus mythique demeure sans doute Vincennes. Dans le Sud-Est de la capitale, ce lieu respire l’histoire des sports hippiques. C’est là que chaque année, au mois de janvier, est organisé le Grand Prix d’Amérique. Tout simplement l’une des trois plus grandes épreuves internationales de trot avec l’Elitloppet (Suède) et les Hambletonian Stakes (États-Unis).

Lire aussi :
Notre édition Île-de-France de juillet

Par Olivier Navarranne

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE