Le RC Strasbourg s’attaque au problème des blessures

Afin de limiter les blessures de ses footballeurs, le RC Strasbourg a conclu un partenariat avec l’Université de Strasbourg pour mener une étude sur ce sujet.

 

Le Racing Club de Strasbourg Alsace a noué un partenariat avec le Laboratoire de recherche Mitochondries, stress oxydant et protection musculaire (EA 3072) de l’Université de Strasbourg dans le cadre d’un projet de recherche pour suivre l’évolution de fatigue de ses joueurs. Le club de football de Ligue 1 souhaite limiter le problème des blessures qui peuvent entraîner des milliers de jours d’indisponibilité de joueurs sur une saison.

 

 

Un jeune doctorant de l’Université de Strasbourg, embauché par le RC Strasbourg, va mener un projet d’études en trois temps : caractériser les blessures et les facteurs de risque chez les footballeurs, identifier des indices de fatigue de terrain et déterminer des seuils d’alerte, et enfin déterminer la dose de fatigue neuromusculaire optimale à induire à l’entraînement. Cette étude sera déployé au sein de la Racing Mutest Académie, et doit permettre au club alsacien de suivre l’évolution de la fatigue de chaque joueur tout au long de la saison, afin d’adapter individuellement les charges et les contenus de l’entraînement.

Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE