La vente de maillots ne rentabilise pas le transfert d’un joueur

Depuis l’arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin, les chiffres sur les ventes de ses maillots ne cesse de croître. Un transfert qui fait renaître le fantasme des maillots qui pourraient à eux seul rentabiliser un transfert. C’est faux.

 

520 000. C’est le nombre de tuniques que le club turinois aurait vendu depuis l’arrivée de Cristiano Ronaldo. Un chiffre qui peut se discuter mais qui, quoi qu’il arrive, sera très élevé. Le calcul est alors simple, 520 000 x 100€ le maillot est égal à 52 millions d’euros. La Juve aurait déjà rentabilisé la moitié du transfert. Sauf qu’un club professionnel touche une part très infime du prix de la vente d’une tunique. Seulement 8%. Dans un entretien accordé au journal suisse Le Temps, Anne-Catherine Durroux, directrice du Master en Marketing et Innovation du Sport de l’école CREA Genève, avait alors expliqué comment s’effectuait la répartition du prix de vente d’un maillot : « Un tiers va au distributeur, 30% à l’équipementier, 10% à l’usine fabricant ainsi qu’aux intermédiaires de transport et le solde aux états, via les taxes ». Une situation qui ne permet donc pas aux clubs de rembourser l’investissement, uniquement via la vente de maillot.

125 000 maillots pour récolter 1 million d’euros

Si la Juve a vendu 520 000 de maillot depuis une semaine, et qu’on se base sur une moyenne de 100€ par maillot (entre les différentes versions, floqués ou non), elle a très exactement gagné 4 160 000€, soit quelques semaines du salaire de Cristiano Ronaldo. Tous les 125 000 maillots le club génère 1 million de revenus. Seulement, selon le site Totalsportek qui note toutes les ventes de maillots, il n’y a que 6 ou 7 clubs qui vendent plus d’1 million de maillot à la saison (ce qui correspond à 36 millions d’euros, l’année de salaire de Cristiano). Entre le salaire d’un joueur, et son prix d’achat, il est impossible qu’un club base ses entrées d’argent uniquement sur les recettes des maillots. La hausse des droits TV et les contrats de sponsoring étant beaucoup plus lucratifs…

Justin Teste
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE