La Ligue Grand Est de football suspend ses activités jusqu’au 23 mars

La Ligue Grand Est de football a adressé hier un communiqué sur les attitudes des clubs à adopter face à l’épidémie de coranavirus, dans une région où le Haut-Rhin est l’un des départements les plus touchés.

 
« La Ligue Grand Est de football (LGEF) rappelle les éléments suivants : il incombe à la Ligue de fixer le cadre des compétitions officielles du niveau Ligue. Dans ce cadre, elle a décidé de suspendre toutes les activités prévues au moins jusqu’au 23 mars prochain : à savoir, les matchs de compétitions officielles prévus en salle comme à l’extérieur, l’ensemble des formations, stages, détections, réunions publiques. Les rencontres de niveau national gérées par la FFF (N2, N3, U17 nationaux, U19/U19F nationaux, D2 Futsal, D2 Féminine) sont pour l’instant maintenues sous réserve de pouvoir être disputées à huis clos. Pour ce qui est des entraînements et des matchs amicaux, la responsabilité incombe aux présidents des clubs. Néanmoins, la LGEF entend préconiser aux clubs du Haut-Rhin une annulation pure et simple des entraînements et matchs amicaux pour les deux semaines qui arrivent au moins. Aux clubs bas-rhinois, et à ceux des autres districts du Grand Est de se tenir en éveil par rapport à l’évolution de la situation et, surtout, la LGEF préconise aux clubs de rappeler à l’ensemble des licenciés les conduites à tenir en affichant dans leurs locaux les consignes à respecter pour lutter au maximum contre la propagation de l’épidémie de covid-19. La LGEF souhaite également alerter l’ensemble des clubs sur les organisations importantes prévues dans les prochaines semaines : stages, tournois d’ampleur, déplacements à l’étranger… Personne ne peut prédire exactement l’évolution de la situation, mais la LGEF rappelle un principe de prudence notamment par rapport à d’éventuels engagements financiers qui pourraient être perdus. »

La Ligue Grand Est de football

 

Crédit photo : Icon Sport (photo d'illustration)
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE