Équitation : le Grand Prix d’Amérique fête ses 100 ans

Le dimanche 26 janvier, l’Hippodrome de Paris-Vincennes accueille l’édition du centenaire du Grand Prix d’Amérique.

 
Créé en 1920 pour honorer l’engagement des États-Unis dans la Première Guerre Mondiale, le Grand Prix d’Amérique est la plus grande course au trot du monde. Épreuve reine du trot attelé, elle met aux prises les dix-huit meilleurs cracks de la planète sur la distance classique de 2700 mètres.
 
Le grand favori est Bold Eagle. Ce véritable crack se présentera avec le statut du plus riche du peloton, mais aussi celui du plus chevronné. Il s’est en effet imposé dans les éditions 2016 et 2017 du Grand Prix d’Amérique et totalise 21 victoires de Groupe I. Deuxième du Championnat du Monde en 2018 et sixième l’an passé, le protégé de Sébastien Guarato a prouvé qu’il fallait toujours compter avec lui. Sa deuxième place dans le Grand Prix du Bourbonnais cet hiver a ravi ses nombreux supporters. Bold Eagle n’a rien perdu de sa popularité et fera encore le show dans le Grand Prix d’Amérique 2020.
 
Pas moins de 40 000 spectateurs sont attendus en tribune, vibrant à l’unisson. Le Grand Prix d’Amérique est retransmis dans plus de 40 pays, dont en France sur la chaîne M6 en direct. En 2020, le Grand Prix d’Amérique est mécène de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) parrainée par Thierry Lhermitte. A cette occasion un tee-shirt collector signé Agnès B sera mis en vente au profit de l’association. Par ailleurs, la recette des entrées générées le jour J sera reversé à la FRM.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE