Kevin Staut 2e au Grand Prix Coupe du monde 2018 d’équitation

Engagés parmi les trente-huit couples dans le Grand Prix d’Oslo, la première étape du circuit Longines FEI Coupe du Monde d’équitation, le Français Kevin Staut et son étalon Silver Deux de Virton*HDC ont réalisé un magnifique début de saison indoor en prenant la 2e place du Grand Prix Coupe du Monde.

 

Trente-huit couples étaient au départ du Grand Prix de Oslo, première des treize étapes du circuit Longines FEI Coupe du Monde 2018/2019, et douze d’entre eux ont réussi à se qualifier pour le barrage en réalisant un sans-faute sur le parcours initial, relativement fautif à cause du double, placé en n°8. Plusieurs cavaliers expérimentés se feront d’ailleurs piéger : Steve Guerdat (Hannah), Maikel Ven Der Vleuten (Verdi TN) et Michael Whitaker (Strides Hilanasterne) sortent de piste avec une barre au sol, Shane Breen (Golden Hawk) est pénalisé de 5 points, Darragh Kenny (Cassini Z), Philipp Weishaupt (Sansibar) et Max Kühner (Cornet Kalua) commettent quant à eux deux fautes. Douglas Lindelöw (Zacramento), Edwina Tops-Alexander (California), Hans-Dieter Dreher (Twenty Clary), Denis Lynch (The Sinner), Olivier Philipperts (H&M Legend of Love), Pieter Devos (Espoir) font partie des cavaliers qui ont réalisé un sans-faute en première manche.

 > Le classement du Grand Prix d’Oslo

Au barrage, ils sont finalement sept à réaliser un double sans-faute. A ce jeu, c’est le Suédois Douglas Lindelöw, aux rênes de Zacramento, qui a été le plus rapide en bouclant un deuxième tour parfait en 44,67 secondes. Il s’impose donc sur la première des treize étapes du circuit Coupe du Monde 2018/2019. Le Français Kevin Staut (photo), en selle sur Silver Deux de Virton*HDC, a établi le deuxième meilleur chronomètre du barrage (sans-faute en 45,51 secondes) et est monté sur la deuxième marche du podium. L’Australienne Edwina Tops-Alexander et sa toute bonne California complètent ce trio de tête grâce à un double sans-faute en 45,56 secondes.

Du côté des Français

Si la meilleure performance française revient indéniablement à Kevin Staut et son étalon, les deux autres tricolores engagés dans le Grand Prix d’Oslo n’ont pas démérité : partis en n°3, Aldrick Cheronnet et Tanael des Bonnes sortent de piste sans toucher la moindre barre mais sont pénalisés par le chronomètre. Ils prennent la 14e place. Olivier Robert présentait quant à lui son jeune Vangog du Mas Garnier (9 ans). Après une faute probablement due à l’inexpérience de Vangog en début de tour, ils ne peuvent en éviter une seconde en fin de parcours. De bon augure pour l’avenir de ce couple qui courait ici son premier Grand Prix à ce niveau. Rendez-vous à Helsinki, en Finlande, du 17 au 21 octobre prochains pour la 2e étape du circuit.

Leslie Mucret

 

 

Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE