La Région Hauts-de-France rassemble sa Team pour les JO

La Région Hauts-de-France accompagne les meilleurs sportifs de son territoire dans leur préparation aux Jeux olympiques de Tokyo grâce au dispositif Team Hauts-de-France. Une aide financière leur est apportée ainsi qu’un accompagnement pour anticiper leur après-carrière.

 

Les Jeux olympiques de Tokyo approchent et de nombreux athlètes sont en pleine préparation. La Région Hauts-de-France a créé une Team afin d’accompagner les meilleurs sportifs de son territoire dans cette période décisive et même dans la préparation de leur futur. « Nous poursuivons un triple objectif : permettre aux athlètes de se préparer le plus sereinement possible pour les JO de 2020, puis les aider à anticiper leur reconversion et les fidéliser sur notre territoire pour qu’ils ne partent pas se licencier ailleurs », détaille Florence Bariseau, vice-présidente de la Région en charge de la Jeunesse, des Sports et du Tourisme. Le lancement officiel de ce dispositif a été fait en octobre 2018. « Nous avons eu l’idée en 2016 au retour des Jeux olympiques de Rio », précise l’élue.

14 dans l’équipe

La Team Hauts-de-France est actuellement composée de quatorze sportifs potentiellement médaillables aux Jeux olympiques de Tokyo. Une aide financière de 5 000 € par an jusqu’à l’année suivant les JO de 2020 leur est attribuée. Selon les qualifications acquises dans les prochains mois, en particulier dans les sports collectifs, d’autres athlètes pourront faire leur entrée dans ce dispositif. « Nous avons demandé aux ligues et aux comités de faire remonter leurs propositions de sportifs médaillables selon eux, puis un jury technique composé de représentants du CROS, de l’État, de la Région et du CREPS ont tranché », explique Florence Bariseau.

Lancement d’un club « entreprises ambassadrices du sport »

Afin d’aider les sportifs à préparer un projet d’insertion professionnelle, la Région souhaite créer un club entreprises, dans lequel ces dernières proposeraient un contrat d’image, un contrat d’apprentissage ou d’alternance, un CDI ou un CDD avec horaires aménagés ou des stages aux athlètes, mais également du mécénat financier, de compétence et en nature. « Nous prospectons auprès des sociétés régionales à qui nous détaillons le projet », raconte Florence Bariseau. « Une vingtaine d’entreprises nous suivent et un membre de la Team Hauts-de-France a déjà décroché un contrat d’apprentissage. Nous présenterons le club entreprises le 12 septembre prochain et organiserons à cette occasion une soirée job dating. » Ce club peut également concerner une liste de 25 athlètes potentiellement qualifiés aux JO de Tokyo. Le dispositif propose un autre service pour les sportifs de la Team : un accompagnement coaching pro pour les aider à construire un projet professionnel.

Les 14 athlètes de la Team Hauts-de-France :
  • Adrien Bart en canoë-kayak de Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais)
  • Maxime Beaumont en canoé-kayak de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)
  • Pierre-Ambroise Bosse en athlétisme de Lille (Nord)
  • Benoît Brunet en aviron de Saint-Quentin (Aisne)
  • Jérémy Cadot en escrime d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais)
  • Julie Cailleretz en canoë-kayak de Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais)
  • Corentin Ermenault en cyclisme de Nogent-sur-Oise (Oise)
  • Souhad Ghazouani en haltérophilie handisport de Lille (Nord)
  • Céline Goberville en tir de Creil (Oise)
  • Redouane Hennouni Bouzidi en athlétisme handisport d’Amiens (Somme)
  • Marc-Antoine Olivier en natation eau libre de Denain (Nord)
  • Didier Richard en tir handisport de Saint-Quentin (Aisne)
  • Thomas Simart en canoë-kayak de Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais)
  • Jérémy Stravius en natation d’Amiens (Somme) (photo)
Par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE