Aviron : Ferdinand Ludwig assure la relève

A seulement 20 ans, Ferdinand Ludwig est passé à deux centièmes de seconde d’un titre de champion d’Europe avec le quatre de couple poids légers, en avril à Varese. « Le premier sentiment, juste après la course, c’est quand même de la déception. Même si on a fait une belle course, on s’était fixé l’objectif de […]
A seulement 20 ans, Ferdinand Ludwig est passé à deux centièmes de seconde d’un titre de champion d’Europe avec le quatre de couple poids légers, en avril à Varese.« Le premier sentiment, juste après la course, c'est quand même de la déception. Même si on a fait une belle course, on s'était fixé l'objectif de gagner. On savait que les Italiens allaient partir vite, mais on s'est quand même fait un peu surprendre. On arrive à remonter sur la fin, mais c'était un peu trop juste », explique le jeune étudiant en STAPS. Ce n’est que partie remise, pour ce grand espoir de l’aviron tricolore, qui a découvert le discipline grâce à sa maman.« C'est ma mère qui a commencé l'aviron il y a une dizaine d'années. Nous sommes 6 frères à la maison, et elle souhaitait faire un sport tranquillement, toute seule. Finalement...  
Pour lire la suite :
 
Retrouvez l'ensemble du dossier sur l'aviron français avec les interviews de Christian Vandenberghe, Matthieu Androdias, Hélène Lefebvre, Perle Bouge, Michel Andrieux, Anne Tollard et Audrey Feutrie.
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

Désolé, vous ne pouvez pas laisser de commentaire sur cet article.

PUBLIER UN COMMENTAIRE