Vuelta 2017 : Le résumé de la dernière étape

Matteo Trentin (Quick-Step Floors) s’est définitivement imposé comme le meilleur sprinteur de la Vuelta 2017, en remportant la dernière étape à Madrid. Christopher Froome quant à lui devient le premier britannique à remporter la Vuleta…

 

L’Italien s’est donc offert un quatrième succès sur la 72e édition de l’épreuve espagnole, devant Lorrenzo Manzin (FDJ). 11e de l’étape, Chris Froome (Team Sky) est le premier Britannique à remporter La Vuelta, et seulement le troisième homme à remporter le Tour de France et le Tour d’Espagne la même année, après Jacques Anquetil (1963) et Bernard Hinault (1978). Il s’adjuge également le maillot vert avec deux points d’avance sur Trentin. Alberto Contador (Trek-Segafredo) a fait ses adieux au vélo devant son public.

Chris Froome (Team Sky), Vainqueur de La Vuelta :

“C’est juste incroyable. Aujourd’hui dans le final, je me suis dit que ce serait probablement la seule fois de ma vie que je pouvais essayer de gagner le classement par points dans un Grand Tour. On a tout donné et réussi à prendre quelques points… Je ne peux évidemment pas être plus heureux du résultat. C’était une compétition à gagner, tout simplement. J’essaye encore de réaliser tout ce qui se passe. Ça a été un parcours incroyable… Evidemment je ne l’ai pas fait tout seul. Je veux remercier la formidable équipe derrière moi, merci pour tout le soutien de tout le monde, les supporters, ma famille, mes amis. Ces quelques mois ont été formidables et je veux remercier tous ceux qui y ont contribué. Je me suis battu pour cette victoire depuis six ans, j’ai fini trois fois sur la deuxième marche du podium, c’est donc formidable de monter sur la première cette fois.”

Alberto Contador (Trek-Segafredo) :

“Je n’ai pas de mots pour exprimer ce que j’ai ressenti à ce moment. Franchir la ligne d’arrivée seul devant mon public… D’habitude je m’entraîne au milieu des voitures, je n’ai pas la route pour moi tout seul. C’est un rêve. Je ne connais pas de meilleur au-revoir. C’est le moment de m’arrêter. Depuis que j’ai débuté comme professionnel, j’ai dit que je voulais partir au plus haut niveau. Et je pense que c’est le moment parfait pour cela. Je ne peux que dire : “merci, merci et merci” (au public). J’ai donné le maximum, 100% dans la course. Dans les 15 dernières années, j’ai tout fait avec mon coeur. C’est important. Le cyclisme est un sport où le plus important est la victoire, mais je pense que le spectacle est important aussi. J’ai fait tout ce que j’ai pu pendant La Vuelta. Et je remercie Trek-Segafredo de m’avoir donné l’opportunité d’attaquer quand je le voulais.”

> Le résumé vidéo de cette dernière étape

 

Crédit photo : Sirotti / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE