Vuelta 2017 : Le profil de la 8ème étape

Avec des rampes à plus de 20%, la dernière ascension de la huitième étape de la Vuelta 2017 pourrait bien avoir des conséquences au général…

 

La dernière fois que l’Alto Xorret de Cati avait été emprunté par le peloton de la Vuelta, c’est David Moncoutié qui s’était imposé en 2010. S’il sera difficile pour un Français de rééditer cet exploit, Romain Bardet, relégué à plusieurs minutes de Christopher Froome et libéré de ce statut de favori, pourrait bien avoir un coup à jouer dans l’ultime ascension. Mais avant de gravir le terrible et mythique Alto Xorret de Catí (5 km à 9%), le peloton devra parcourir près de 200 kilomètres et franchir deux cols plutôt roulants.

> Le résumé de la 7ème étape

Assez courte, l’ultime montée pourrait tout de même faire des écarts au général, tant elle est violente dans certaines portions. Il faut dire qu’avec des pentes à près de 20%, les tous meilleurs grimpeurs partiront avec un avantage certain dans ce final d’étape. Un favori va-t- il craquer dans les rampes les plus sévères de l’Alto Xorret de Catí ? Un coureur tricolore succédera-t-il à David Moncoutié ? Rendez-vous samedi après-midi, avec espérons-le, la première victoire française de ce Tour d’Espagne 2017…

Les ascensions de cette 8è étape :

Km 111.1 – Puerto de Biar (6.1 km de montée à 3.4%) – Catégorie 3
Km 127.5 – Puerto de Onil (7 km de montée à 3.8%) – Catégorie 3
Km 196.6 – Alto Xorret de Catí (5 km de montée à 9%) – Catégorie 1

Bérenger Tournier

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE