Tour de la Provence : Ivan Sosa triomphe au Ventoux

Ivan Sosa (Ineos) a remporté ce samedi la 3e étape du Tour de la Provence. Au sommet du Mont Ventoux, le Colombien a devancé son coéquipier Egan Bernal (Ineos) et Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et s’empare de la tête du classement général.

Un départ d’Istres, un parcours de 153,9 kilomètres et surtout le Mont Ventoux comme rampe finale : cette 3e étape avait tout de l’étape reine du Tour de la Provence 2021. Le tracé donne des idées à six coureurs, qui s’échappent en tête de la course : Nicolas Bagioli (B&B Hôtels), Louis Louvet (St-Michel-Auber93), Damien Gaudin (Total-Direct Energie), Alessandro Fedeli (Delko), Florian Vermeersch (Lotto-Soudal) et Jérôme Cousin (Total-Direct Energie). Une échappée bien organisée et qui parvient à résister un long moment : après le Col du Pointu, situé à environ 50 kilomètres de l’arrivée, l’écart est encore de plus de trois minutes en faveur des hommes de tête.
Mais le peloton maîtrise, et à l’approche du pied du Mont Ventoux, l’avance des échappés n”est plus que d’une minute. Les premiers pourcentages sont fatals aux hommes de tête. Harold Alfonso Tejada Canacue (Astana-Premier Tech) est le premier à relancer la course en s’isolant seul en tête à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. Mais le train de la formation Ineos vient à bout de l’offensive du jeune coureur de 23 ans. Progressivement, le peloton perd des unités sur les pentes du « Mont Chauve ». A 5 kilomètres de la ligne d’arrivée, ils ne sont plus qu’une quinzaine à pouvoir prétendre à la victoire. Le moment choisi par Ivan Sosa (Ineos) pour passer à l’attaque. Le jeune colombien creuse rapidement l’écart, alors que Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) puis Egan Bernal (Ineos) partent à sa poursuite. Fort logiquement, ce dernier n’offre pas de relais au Français. Alaphilippe tente de distancer Bernal, mais cette bataille entre les deux hommes profite à Ivan Sosa, qui n’est pas inquiété et lève les bras au sommet du Ventoux, au terme d’un joli numéro et d’une démonstration collective de l’équipe Ineos.

 

 

Classement de l’étape
1. Ivan Sosa (Ineos) en 4h08’14”
2. Egan Bernal (Ineos) à 15”
3. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) à 18”
4. Wouter Poels (Bahrain Victorious) à 29”
5. Jesus Herrada (Cofidis) à 48”
6. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) à 48”
7. Bauke Mollema (Trek-Segafredo) à 48”
8. Mauri Vansevenant (Deceuninck-Quick Step) à 48”
9. Jack Haig (Bahrain Victorious) à 48”
10. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) à 48”
 
Classement général
1. Ivan Sosa (Ineos) en 13h13’16”
2. Egan Bernal (Ineos) à 19”
3. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) à 21”
4. Wouter Poels (Bahrain Victorious) à 39”
5. Bauke Mollema (Trek-Segafredo) à 57”
6. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) à 58”
7. Jack Haig (Bahrain Victorious) à 58”
8. Mauri Vansevenant (Deceuninck-Quick Step) à 58”
9. Jesus Herrada (Cofidis) à 58”
10. Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech) à 58”

Olivier Navarranne
Crédit photo : Sirotti / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE