Tour de France 2021 : résultats et classements de la 12e étape

Il fallait être malin et avoir de la force pour s’imposer aujourd’hui à Nîmes. Et ça, l’Allemand Nils Politt l’a bien compris. Il s’impose pour la première fois de sa carrière sur le Tour de France, au prix d’un magnifique effort dans les derniers kilomètres. Deux ans après le dernier passage à Nîmes, c’est bel et bien une échappée qui s’est imposée en costaud.

Nils Politt (Bora-Hansgrohe) était le plus fort aujourd’hui. Si le peloton a enfin eu le droit à une étape de transition, l’Allemand n’a pas ménagé ses efforts pour venir lever les bras sur la ligne d’arrivée à Nîmes. Le rouleur de la Bora faisait partie de la bonne échappée, et s’est imposé après avoir effectué un énorme effort en solitaire dans le final. L’échappée du jour a d’abord été validée par le peloton. Elle a compté plus de quinze minutes d’avance et s’est disputée la gagne dans la dernière heure de course. Le champion du monde Julian Alaphilippe, le rouleur Stefan Kung, et le sprinteur André Greipel étaient notamment
présents à l’avant. Mais à ce petit jeu-là, trois coureurs ont eu le nez creux. Nils Politt, Imanol Erviti (Movistar Team), et Harry Sweeny (Lotto-Soudal) ont pris la fuite à quelques kilomètres de Nîmes. Après avoir creusé l’écart sur les poursuivants, le groupe de trois a éclaté sous l’impulsion du vainqueur du jour, qui s’est offert un contre-la-montre jusqu’à la ligne d’arrivée. Il lève les bras pour la première fois de sa carrière sur le Tour.

Une journée mitigée pour la Bora

La victoire est belle pour l’équipe allemande de la Bora-Hansgrohe. Mais la journée est plus mitigée. En effet, la formation d’Enrico Poitschke et de Jan Valach a perdu son leader ce matin. Le Slovaque Peter Sagan n’a pas pris le départ de cette 12e étape du Tour suite à un problème de genou. Alors, la victoire de Nils Politt permet de redonner le sourire à cette équipe qui aura quand même réussi son Tour de France.

Pas de sprint massif

Tout le monde s’attendait à une arrivée au sprint, et pourtant… Une échappée de costauds a privé les sprinteurs du peloton d’une explication dans le final. Malgré tout, le Britannique Mark Cavendish vient conforter son maillot vert à l’arrivée en remportant le sprint du peloton, plus de quinze minutes après le passage sur la ligne de Nils Politt. Le sprinteur de la Deceuninck-Quick-Step termine quatorzième de l’étape et prend trois points, juste devant Michael Matthews (Team BikeExchange). Il faudra donc attendre pour voir la 34e victoire sur la Grande Boucle de Mark Cavendish.

Classement de l’étape :
1. Nils Politt (Bora-Hansgrohe) en 03h22’12’’
2. Imanol Erviti (Movistar Team) + 31’’
3. Harry Sweeny (Lotto-Soudal) + 31’’
4. Stefan Kung (Groupama-FDJ) + 01’58’’
5. Luka Mezgec (Team BikeExchange) + 02’06’’
6. André Greipel (Israel Start-Up Nation) + 02’06’’
7. Edward Theuns (Trek-Segafredo) + 02’06’’
8. Brent Van Moer (Lotto-Soudal) + 02’06’’
9. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick-Step) + 02’06’’
10. Sergio Henao (Team Qhubeka Nexthash) + 02’06’’

 

Classement général :
1. Tadej Pogacar (UAE Emirates) en 47h22’43’’
2. Rigoberto Uran (EF) + 05’18’’
3. Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) + 05’32’’
4. Richard Carapaz (INEOS) + 05’33’’
5. Ben O’Connor (AG2R Citroën Team) + 05’58’’
6. Wilco Kelderman (Bora-Hansgrohe) + 06’16’’
7. Alexey Lustenko (Astana) + 06’30’’
8. Enric Mas (Movistar) + 07’11’’
9. Guillaume Martin (Cofidis) + 09’29’’
10. Pello Bilbao (Bahrain Victorious) + 10’28’’

 

Mattéo Rolet
Crédit photo : Belga / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE