Tour de France 2021 : Parcours et favoris de la 10e étape

Au lendemain d’une journée de repos bien méritée, les coureurs du Tour de France 2021 reprennent la route ce mardi. Ces derniers s’élanceront d’Albertville (Savoie), et se rendront à Valence (Drôme). Une étape de 190,7 km, vraisemblablement promise à un sprinteur.

 

Que cette journée de repos a dû faire du bien aux organismes. Le Tour de France était en mode « off » ce lundi. Après une semaine au rythme effréné, et aux multiples surprises, les coureurs encore en course avaient bien besoin de la traditionnelle journée de repos du lundi. Mais cela a assez duré. Dès mardi, le Tour reprend sa route du côté d’Albertville. Les coureurs prendront la direction de Chambéry, avant de rejoindre le Col de Couz au kilomètre 58 (première et unique difficulté de la journée). Dès lors, ce sera tout plat jusqu’à Valence. La première explication entre les sprinteurs se fera au bout de 82 kilomètres de course, à La Placette. L’occasion pour eux de se jauger lors du sprint intermédiaire, et de marquer des points pour le maillot vert.

 

Cavendish, l’ogre vert

 

Le classement à points sera bien entendu l’enjeu majeur de cette 10e étape. Si pour les favoris de la Grande Boucle, il s’agira de passer cette étape de « transition » sans encombre, les sprinteurs, eux, auront un tout autre objectif. Une victoire d’étape sur le Tour est en jeu, mais aussi des points pour le classement général du maillot vert de meilleur sprinteur. Pour le moment, c’est le Britannique Mark Cavendish (Deceuninck-Quick-Step) qui est en tête de ce classement, et qui porte la tunique distinctive. Avec un total de 168 points, il devance l’Australien Michael Matthews (Team BIKEXCHANGE), 130 points, et l’Italien Sonny Colbrelli (Bahraïn Victorious), 121 points. Depuis le départ de Brest, trois étapes ont été conclues par un sprint massif. Mark Cavendish s’est imposé à deux reprises, tandis que Tim Merlier (Alpecin-Fenix) a levé les bras une fois. Alors, la passe de trois pour Cavendish ? Réponse en fin d’après-midi du côté de Valence, mais le Français Nacer Bouhanni ne l’entend pas de cette oreille.

 

Mattéo Rolet
Crédit photo : Sirotti / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE