09/19/2020

Tour de France 2020 : Le profil de la 16e étape

Au lendemain de la deuxième journée de repos, les coureurs du Tour de France s’élancent de La-Tour-du-Pin ce mardi, direction Villard-de-Lans pour une étape de 164 kilomètres qui pourrait faire des dégats.

 
Après un repos bien mérité lundi dans l’Isère, le peloton du Tour de France reprend la route ce mardi à l’occasion de la 16e étape. Cette dernière va mener les coureurs de La-Tour-du-Pin à Villard-de-Lans, avec un parcours de 164 kilomètres propice aux attaquants. La quête du maillot à pois de meilleur grimpeur devrait particulièrement animer cette journée. En effet, pas moins de cinq difficultés sont répertoriées pour ce classement. Dès l’entame de parcours, la Côte de Virieu (2,3 km à 6,8%) devrait opérer une première sélection au sein du peloton. Le parcours accidenté mènera ensuite les coureurs au pied du difficile Col de Porte (7,4 km à 6,8%), dont la longue descente pourrait permettre aux coureurs de récupérer avant l’ascension de la Côte de Revel (6 km à 8%). Tout s’enchaînera alors très vite : une course descente et une portion de plaine mènera le peloton au pied de la Montée de Saint-Nizier-du-Moucherotte (11,1 km à 6,5%). C’est bien là que pourraient se faire les plus grosses différences, bien plus que dans la Côte 2000 (2,2 km à 6,5%) qui mène à Villard-de-Lans et à la ligne d’arrivée.
 

 

Les difficultés de la 16e étape
    – Côte de Virieu (2,3 km à 6,8%) – 4e catégorie
    – Col de Porte (7,4 km à 6,8%) – 2e catégorie
    – Côte de Revel (6 km à 8%) – 2e catégorie
    – Montée de Saint-Nizier-du-Moucherotte (11,1 km à 6,5%) – 1e catégorie
    – Villard-de-Lans Côte 2000 (2,2 km à 6,5%) – 3e catégorie
Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE