Tour de France 2018 : Le profil de la 17ème étape

Après une première explication hier dans les Pyrénées, les favoris vont avoir très peu de kilomètres mais beaucoup de temps pour se disputer le maillot jaune aujourd’hui. Au programme, 65 kilomètres entre Bagnières-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan.

 

Une étape courte comme celle-ci, il n’y en avait pas eu au programme du Tour depuis plus de 30 ans. C’était déjà dans les Pyrénées et cela avait donné un beau spectacle. Aujourd’hui, tout le protocole classique d’une étape est changé. Pas de départ fictif tous ensemble, mais un départ dans l’ordre du classement. Les leaders n’auront ainsi pas la possibilité d’être aidé par leur équipe, ni même de les attendre. Une aubaine pour les adversaires de la Team Sky, qui auront leur mot à dire aujourd’hui pour récupérer le précieux maillot jaune.

> L’incroyable logistique du Tour de France

Concernant l’étape en elle même, cela va être un véritable sprint en montagne. Deux cols de première catégorie et une arrivée au sommet du col du Portet, classé hors catégorie. Les coureurs s’attaquent à un redoutable d’enchaînement, avec la montée à Peyragudes susceptible de les cueillir à froid, suivie de l’ascension au col de Val Louron-Azet (7,4 km à 8,3%), puis surtout l’ascension au col du Portet, inédite sur le Tour de France et qu’on assimile à un équivalent du Mont Ventoux ! Avec 16 kilomètres d’ascension et un dénivelé moyen de 8,7%, les données brutes donnent déjà le ton, mais la perspective est encore plus effrayante lorsqu’on replace dans le contexte ce défi.

Les différentes ascensions de la journée :

Montée de Peyragudes (1ère catégorie) : 14,9 km à 6,7%
Col de Val Louron-Azet (1ère catégorie) : 7,4 km à 8,3%
Col du Portet (hors catégorie) : 16 km à 8,7%

Les leaders des différents classements :

Maillot jaune : Geraint Thomas (Team Sky)
Maillot vert : Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)
Maillot à pois : Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors)
Maillot blanc : Pierre Latour (AG2R La Mondiale)

Le parcours de l’étape :

Justin Teste
Crédit photo : Belga / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE