Tokyo 2021 : Cyclisme sur piste et VTT connaissent leurs sélections

À deux mois des Jeux Olympiques de Tokyo, la sélection des épreuves de VTT et de cyclisme sur piste a été dévoilée. Validées par le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français), ces sélections s’annoncent prometteuses.

Alors que Tokyo approche à grand pas, les sélections tombent encore. Ce mercredi, la Fédération Française de Cyclisme a dévoilé la sienne concernant les épreuves de VTT et de cyclisme sur piste. Le cyclisme sur piste d’endurance va faire son apparition sur le vélodrome d’Izu, avec 3 formats : l’omnium, la poursuite par équipe et le Madison. Le premier est une épreuve de 4 courses en peloton se déroulant sur un jour. Les coureurs doivent remporter des points en fonction de leur position dans chaque course. La poursuite par équipe, quant à elle, est une course longue de 4km opposant deux équipes de 4 coureurs qui roulent pour rejoindre l’autre équipe et réaliser un meilleur temps. Enfin, le Madison s’organise en équipes de deux coureurs qui prennent part à une course de relais d’endurance (avec sprints intermédiaires) de 50km pour les hommes et de 30km pour les femmes. Concernant le cyclisme sur piste en sprint, 3 formats sont également prévus. L’épreuve de vitesse par équipes de 3 coureurs se réalisera sur 3 tours de piste où chaque coureur doit effectuer un tour en tête avant de s’écarter. Pour l’épreuve de vitesse individuelle, un contre-la-montre de 200m est destiné à déterminer les 24 coureurs les plus rapides et leur ordre de départ. Les compétiteurs s’affrontent en un contre un à partir des 32èmes de finales et à partir des quarts de finale, la qualification se joue au meilleur des deux manches.
 

 
Pour le cyclisme sur piste, la sélection est prometteuse, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Le trio constitué de Florian Grengbo, Sébastien Vigier et Rayan Hélal portera le maillot tricolore pour l’épreuve de vitesse par équipe. Du côté du sprint féminin, le premier nom est sorti : Mathilde Gros. Cette dernière reste l’une des favoris et comme le reste des athlètes, elle sera également présente sur l’épreuve du Keirin. Sur cette dernière, les coureurs suivent un meneur à vélomoteur sur 750m avant de s’affronter dans un sprint de 3 tours pour se disputer la victoire. Victor Koretzky, vainqueur à Albstadt le 9 mai dernier, et Jordan Sarrou, champion du monde en 2020, se retrouveront pour l’épreuve du VTT. Suite à sa place en cinquième place à Nove Mesto en République Tchèque il y a 10 jours, le champion du monde l’affirme : « je serai à mon top niveau. » Enfin, la championne du monde en titre Pauline Ferrand-Prévot et la championne du monde espoirs Loana Lecomte sont également très attendues. Cette dernière a d’ailleurs exprimé ses ambitions : « Je ne me fixe pas d’objectif précis à part celui de faire le mieux possible et de continuer à me faire plaisir comme je le fais depuis le début de la saison. » Le sélectionneur Yvan Clolus quant à lui, ne manque pas de rappeler le potentiel français féminin : « La sélection était très limpide chez les femmes puisqu’on possède actuellement les n°1 et n°2 mondiales. »

Lorraine Biava
Crédit photos : PictureAlliance / Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE