Paris – Versailles en vélocipède le 10 décembre

Pour commémorer le 150ème anniversaire du Paris – Versailles, la première course cycliste organisée au monde qui s’est déroulée le dimanche 8 décembre 1867, un groupe de passionnés de cycles anciens s’est fixé le défi de réitérer cette épreuve sportive le dimanche 10 décembre 2017, sur d’authentiques vélocipèdes des années 1860.

 

Une vingtaine de vélocipédistes originaires de France, du Canada, de Grande Bretagne, de Belgique, d’Allemagne ou encore du Japon participeront à cet événement avec des machines issues de leurs collections personnelles, qu’ils chevaucheront en costume d’époque. En 1867, malgré un froid intense, environ 150 vélocipédistes s’étaient présentés au départ : personnalités de la haute société, aristocrates, députés, journalistes, artistes de renom et même un Immortel. Beaucoup étaient membres du Jockey Club mais d’autres étaient de modestes mécaniciens. On ignore le nom du vainqueur mais on sait que les trois premiers avaient parcouru les 17 kilomètres en un peu moins d’une heure et que 24 d’entre eux ont reçu une récompense.

Le partenariat de la FFC et du Jockey Club…

Comme leurs ancêtres en 1867, nos modernes vélocipédistes se rassembleront à partir de 8h au théâtre du Rond-Point des Champs-Élysées, qui a succédé au Panorama National, et le départ sera donné à 9h précises au Grand Palais. Les participants traverseront les huitième et seizième arrondissements de Paris, puis Boulogne Billancourt, Sèvres et Chaville. Un historien local, costumé en maire de l’époque 1867, accueillera les vélocipédistes vers 11h devant la mairie de Chaville. Ils reprendront la route après une rapide collation. Après la traversée de Viroflay, l’arrivée à Versailles est prévue à proximité immédiate de la place d’Armes vers 12h, après un parcours triomphal avenue de Paris. Ils seront accueillis par François de Mazières, maire de Versailles, autour d’un verre amical. Cette sympathique et folle commémoration a reçu le soutien de la Fédération Française de Cyclisme, ainsi que celui du Jockey Club, à l’origine d’un premier projet de course au cours de l’été 1867, qui n’eut malheureusement pas lieu.

La rédaction

 

1 COMMENT

PUBLIER UN COMMENTAIRE