Mondiaux sur piste : Résumé de la 3ème journée

Si la deuxième journée des Mondiaux sur piste de cyclisme aura été très difficile, le troisième épisode a été de meilleure facture pour la délégation tricolore, avec notamment la qualification de Sébastien Vigier pour les quarts de finale de vitesse.

 
Les qualifications de la poursuite individuelle masculine se sont déroulés hier aux Mondiaux d’Apeldoorn. Deux Français étaient engagés et devaient terminer aux deux premières positions pour se qualifier en finale. En concurrence avec de grands spécialistes de la discipline, Louis Pijourlet et Florian Maître ont respectivement décroché les onzième et dix-huitième temps. Si la réussite n’a pas été au rendez-vous en poursuite, la délégation tricolore a pu se consoler en vitesse individuelle. Sébastien Vigier s’est en effet qualifié pour les quarts de finale et affrontera aujourd’hui le Polonais Mateusz Pudyk. Une prestation très encourageante et une vraie chance de médaille pour le jeune et très prometteur cycliste de vingt ans.

Onzième titre mondial pour Kristina Vogel…

Lors de la course aux points, c’est Cameron Meyer, déjà titré à quatre reprises, qui a décroché la médaille d’or tandis que le Français Morgan Kneisky a pris la douzième place. En scratch, Kirsten Wild s’est de nouveau imposée sur l’omnium devant Amalie Dideriksen et Rushlee Buchanan. Du côté tricolore, la seule Française engagée, Laurie Berthon, a terminé en treizième position. Enfin, en finale de la vitesse individuelle féminine, c’est Kristina Vogel qui a décroché son onzième titre mondial. Un palmarès impressionnant pour une immense championne. Les Mondiaux d’Apeldoorn continuent aujourd’hui, avec espérons-le, de belles performances françaises…

La rédaction
Crédit photo : Belga / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE